Martine Pouchain·Romans jeunesse

Les enquêtes d’Amaury

Au treizième siècle à Amiens, Amaury, sculpteur sur le chantier de la cathédrale, décide de mener l’enquête sur les meurtres et les disparitions qui ont lieu dans la ville. Il rencontre des personnages bien mystérieux, se met dans des situations très périlleuses et fait aussi la connaissance de la femme de sa vie : Lisa. Entre quiétude du cœur et contexte d’horreur à la fête des fous ou dans les marécages, Amaury prend tout en main dans le but de rendre ses couleurs rassurantes à sa ville.

Martine Pouchain ouvre les portes du Moyen Âge avec la trilogie que composent Meurtres à la cathédrale, La fête des fous et Le monstre des marais. Elle y mélange les saveurs, les décors, les traditions et les mœurs de l’époque qui, avec une bonne dose d’aventure et de suspense, viennent rythmer cette agréable plongée dans le passé. Cette dernière naît d’une plume assurée, affûtée  et exigeante. Comme ses héros, elle est à l’affût de chaque détail. Elle bâtit des narrations captivantes, intéressantes, imprégnées de l’Histoire et de l’image que ses lecteurs aiment en avoir. Le lexique, inhérent à l’ambiance qui règne alors vient parfaire ce voyage dans le temps, cette jolie envolée aux quatre coins du charme.

Meurtres à la cathédrale :
Présentation de l’éditeur :
En ce mois de décembre 1244, il se passe des choses étranges autour du chantier de la cathédrale d’Amiens : des assassinats, des disparitions soudaines… Le jeune Amaury, qui a été choisi pour sculpter la statue du Beau Dieu qui ornera le portail central, rencontre un homme mystérieux qui propose de lui servir de modèle. Il semble tout savoir, mais ne veut rien dire. Amaury décide de mener sa propre enquête…

La fête des fou :
Présentation de l’éditeur :
Décembre 1254. Alors que la fête des fous ont son plein et que tous se dissimulent derrière des masques grotesques, on découvre le corps sans vie d’un jeune sculpteur. A côté de lui, tracé en lettres de sang, le nom d’un homme. S’agit-il du meurtrier ? Amaury, qui mène l’enquête, refuse de l’accuser sans autre preuve. Il se retrouve bientôt sur la piste d’une jeune fille très courtisée : Aliénor… Après Meurtres à la cathédrale, retrouvez le jeune Amaury pour une nouvelle aventure pleine de suspense dans l’atmosphère mystérieuse du Moyen Age.

Le monstre des marais
Présentation de l’éditeur :
Septembre 1255. Un cri strident transperce les brumes : flottant dans l’eau stagnante des marécages, on retrouve le corps d’un homme sauvagement lacéré à coups de griffes. Ce crime atroce ne peut être que l’œuvre d’une bête… mais il n’y a ni loups ni ours dans la région. Les victimes se multiplient et le mystère s’épaissit. Qui fait régner la terreur dans les marais d’Amiens ? Amaury, le sculpteur aux talents d’enquêteur, prend l’affaire en main. Croyances, peurs, superstitions… Après Meurtres à la cathédrale et La Fête des fous, retrouvez Amaury pour une nouvelle aventure pleine de suspense. Un roman qui vous plongera dans l’atmosphère mystérieuse du Moyen Age.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s