Anne-Marie Desplat-Duc·Romans jeunesse

Sorcière blanche

Agathe est rousse à la peau claire et aux taches qui parsèment son visage. Cette allure de sorcière vient terminer de la différencier des femmes enfermées dans le carcan des conventions et des bonnes manières. Libre dans sa tête, puis ensuite capable de s’extirper de l’ennui en menant son corps sur les terres des Caraïbes, ses rêves de jeunesse devront-ils s’éteindre un jour? Fille d’un noble ruiné et d’une mère qui ne sait pas aimer ses enfants, Agathe à sa tante et à son mari avec son jeune frère. Elle grandit avec ses cousins, a sa propre jument et, surtout, apprend d’une vieille bretonne les pouvoirs médicinaux des plantes. Cette dernière lui transmet également le don du guérison, faculté qu’elle tente de garder secrète.

L’héroïne de Sorcière blanche traverse beaucoup d’épreuves, vit d’innombrables découvertes, le lecteur ne peut être que saisi par les tournants du récit ainsi que par la pureté et les couleurs de ce personnage principal, fort et honnête. Un personnage qui brille par son envie d’apprendre et son rêve d’épouser un homme qu’elle aime. Elle a ce grand sentiment qu’un être de son temps et de sa classe peut réussir seul. Ses charmes et ses passions recouvrent la peur de devoir se conformer aux usages tout en lui apportant courage. Tout au long de son récit, Agathe est accompagnée des odeurs des onguents qu’elle fabrique, de la chaleur qui domine les plantations et des tableaux, formatés et illuminés de ses pensées, doutes et espoirs. L’ambiance qui règne sur son sort est incertaine mais, elle, est charnue de volonté. Elle est la lumière de cette quête dans laquelle la valeur du chemin parcouru prévaut sur celle de l’aboutissement final.

Présentation de l’éditeur :
1664. Fille d’un aristocrate qui a déshonoré son nom et croupit en prison, Agathe de Préault-Aubeterre passe son enfance en Bretagne. Là, une vieille femme lui affirme qu’elle possède un don. Elle l’initie aux secrets de la nature et lui transmet ses pouvoirs. Contrainte de suivre sa mère aux Caraïbes, Agathe embarque pour Saint-Domingue. Elle vogue dorénavant vers son destin…

Vous aimerez aussi :

Publicités

2 réflexions au sujet de « Sorcière blanche »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s