Au pays des indiens, la découverte du Far West

Jean-Baptiste a à nouveau envie d’entendre la raison pour laquelle sa mère l’a laissé et l’a confié à William Clark. Elle était Sacagawea, l’interprète et le guide de l’expédition que ce dernier entreprit avec Meriwether Lewis entre 1804 et 1806 à travers l’Ouest américain. Avec toute l’affection qu’il lui porte, tous ses souvenirs encore brûlants, Clark va à nouveau évoquer le temps qu’il a passé aux côtés de l’indienne Soshone et de son fils. Pendant cet énième tête à tête avec le garçon, il va tenter de lui transmettre combien les émotions qu’ils ont ressenties en ce temps tiennent de l’indicible et ont forgé en ses parents un éternel besoin d’aventure.

Au pays des indiens, la découverte du Far West est présenté comme un journal ou, du moins, comme les confessions d’un homme. La voix de Clark présente à nouveau l’entreprise de sa vie et tout ce qu’il a du surmonter. Porté par la plume parfaite de Philippe Nessmann, l’expédition Lewis et Clark garde sa saveur aussi grisante que brutale. Les conditions de vie de ses membres, leurs relations, les rituels indiens, les différentes tribus et le commerce qui ont rythmé l’excursion sont tour à tour évoqués avec leur besoin de véracité et donc de mordant. En plus des anecdotes historiques, le lecteur peut se délecter des décors qui lui sont proposés. A tourner les pages, il arrive d’avoir froid, faim et soif. La plus célèbre des expéditions est parfaitement renouvelée dans cet ouvrage complété par quelques pages documentaires qui proposent des photos, des cartes et des chronologies pour prolonger le voyage. Tendresse et recul sont donnés à Clark pour le conter. Son parcours scientifique, initiatique, porté vers les rencontres et les retranchements personnels est donc très touchant.

Au pays des indiens, la découverte du Far West

Présentation de l’éditeur :
En 1804, l’expédition des capitaines Lewis et Clark part explorer le Far West. Pour les aider à traverser le pays des Indiens, des bisons et des grizzlis, ils emmènent avec eux une jeune squaw. La discrète Sacagawea semble courageuse. Le sera-t-elle assez pour une telle aventure ?

Du même auteur :

Le voyage de Marco Polo La fée de Verdun GF


3 réflexions sur “Au pays des indiens, la découverte du Far West

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s