Martine Pouchain·Romans jeunesse

Johnny

Martine Pouchain est un des premiers auteurs à avoir publié des textes dans la collection Minis-romans des éditions Sarbacane. Johnny c’est l’histoire des moqueries, de l’ignorance et du mal que les gens savent si bien infliger aux autres. Johnny c’est une lettre, une forme d’expiation du sentiment de culpabilité qui va envahir une vie, des aveux à soi même, des regards qui peuvent se poser maintenant, même s’il est trop tard. Moulé dans le regret, dans l’injustice mais conscient du prix à payé, ce récit est une prière, un discours d’adieu, une confession.

Poignante, s’adressant au passé et à ses fautes, la narratrice évoque une banalité qui n’en est pas moins cruelle ni rare. Johnny fait se pencher l’auteur sur ces êtres dont on ne veut pas (comme dans La ballade se Sean Hopper). La brièveté de ce texte permet au lecteur de profiter de la justesse de ses mots et des sentiments parfaitement conduits pour qu’ils traversent le cœur.

Présentation de l’éditeur :
« Cette nuit, j’ai rêvé de toi ». Ainsi débute la longue adresse de la narratrice de cette nouvelle, dense comme un diamant brut, à un certain Johnny, souffre-douleur de tout le collège? Une voix, un lourd secret, des fils emmêlés comme une pelote rêche qui se dénouent peu à peu, jusqu’à la fin inéluctable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s