Romans français

Le sumo qui ne voulait pas grossir

Jun traîne son mal être dans les rues de Tokyo, y vend de la camelote et refuse de lire les lettres que lui envoie sa mère. Un jour, un homme vient lui confier qu’il « voit un gros en lui ». Il s’agit d’un grand entraîneur de sumos. Bien qu’il exaspère Jun au plus haut point, il continuera de lui affirmer qu’il voit ce gros en lui jusqu’à temps que le garçon se rende à l’entraînement, la porte qui mènera à la découverte de soi, l’acceptation de lui même. Le chemin sera rude et Jun devra se libérer de toute la colère qui l’habite pour devenir un lutteur que le zen guide.

Court roman d’Eric Emmanuel Schmitt, Le sumo qui ne pouvait pas grossir est une quête vers la paix intérieur. Visant la compréhension de l’être, il lie la vie du corps à celle de l’esprit. Les deux se créer leur propre prison de laquelle il faut les sortir. Agissant à une plus grande échelle que celle du personnage et uniquement du personnage, cet ouvrage se veut libérateur et apaisant. Pour quelques instants, le lecteur voit clair dans le jeu de son être. Après le lecture, persiste l’envie de lutter contre ce qui le consume. En aucun cas dommage, la brièveté de cette histoire est, au contraire, porteuse de bien des charmes. Elle peut lui conférer des aspects de conte, de fable ou encore de mythe. Jun, lui, grâce à sa volonté et ses efforts, est bien entré dans la légende !

Présentation de l’éditeur :
Sauvage, révolté, Jun promène ses quinze ans dans les rues de Tokyo, loin d’une famille dont il refuse de parler. Sa rencontre avec un maître du sumo, qui décèle un « gros » en lui malgré son physique efflanqué, l’entraîne dans la pratique du plus mystérieux des arts martiaux. Avec lui, Jun découvre le monde insoupçonné de la force, de l’intelligence et de l’acceptation de soi. Mais comment atteindre le zen lorsque l’on n’est que douleur et violence ? Comment devenir sumo quand on ne peut pas grossir ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s