Romans jeunesse

Les demoiselles de la Louisiane

La trilogie Les demoiselles du Palais Royal, Les demoiselles de la Nouvelle France & Les demoiselles de la Louisiane a eu droit à son dépoussiérage. Un article sur les trois tomes se lit désormais par ICI. Merci !

Les demoiselles du Palais Royal
Présentation de l’éditeur :
Quatre jeunes filles, cousines par leurs mères (les demoiselles de Gaumont et les demoiselles de Pontivy), fréquentant assidûment le Palais Royal, mènent une existence à la fois mondaine – entre bals, opéra et promenades, et studieuse. Mais le hasard les mêle à la conspiration de Cellamare, orchestrée par la duchesse du Maine, qui vise à renverser le duc Philippe d’Orléans, Régent de France – le « petit roi » (Louis XV) n’a alors que 8 ans –, pour le remplacer par le roi d’Espagne, petit-fils du Roi Soleil. Les demoiselles réalisent qu’une guerre civile risque d’éclater : la France est divisée en deux entre partisans du Régent et partisans du roi d’Espagne… et le marquis de Pontivy fait partie des conspirateurs ! Pour la première fois de leur vie, les quatre cousines se trouvent désunies. En effet, Blanche et Bleue prennent le parti de leur père, tandis que Henriette et Héloïse veulent rester fidèles au Régent. Surtout que Henriette espère se marier avec le chevalier d’Orléans, fils naturel du Régent…L’amitié entre les quatre demoiselles est donc fortement compromise, mais rien ne pourra briser leur attachement, pas même l’exil forcé de la famille de Pontivy. Pour ne pas être séparées de leurs cousines, Henriette et Héloïse jouent de leur ressemblance de jumelles et sont promues « espionnes » du Régent, montent un savant stratagème et font nommer leur père, le Duc de Gaumont, rapporteur du Régent en Louisiane… la belle aventure ne fait que commencer.

Les demoiselles de la Nouvelle France
Présentation de l’éditeur :
Condamnées à l’exil, après l’affaire de la conspiration de Cellamare, ourdie contre le Régent par les Espagnols, les familles de Pontivy et de Gaumont sont en route vers la Louisiane. Héloïse et Henriette, les jumelles, ne se doutent pas que parmi les personnes à bord de La Nouvelle France se cache un espion à la solde du roi d’Espagne, sous les traits d’un aimable géographe au service du Régent. De fait, Héloïse qui passe son temps le nez dans des cartes, tombe vite sous le charme. Henriette, de son côté, se laisse séduire par John Jack Jumper, un corsaire qui va déjouer une attaque de pirates. Alors qu’ils font escale, les de Gaumont retrouvent les de Pontivy, ainsi que la mystérieuse Julie, qui étaient à bord de La Marie Galante. Tous sont logés chez le gouverneur de l’île, pendant que l’on procède au ravitaillement des bateaux. Les jeunes filles s’indignent de l’attitude de ce dernier envers ses esclaves, et surprennent le cartographe dans des rassemblements secrets. Que se trame-t-il encore ? Un nouveau complot à déjouer ?

Les demoiselles de la Louisiane
Présentation de l’éditeur :
Les quatre inséparables cousines,
Henriette, Héloïse, Blanche et Bleue se préparent pour une nouvelle mission. Le Régent a mandaté le duc de Gaumont pour surveiller ses colonies : se pourrait-il que le gouverneur, M. de Bienville prenne le contrôle de La Nouvelle-Orléans ? Arrivées sur le nouveau continent, les demoiselles découvrent avec émerveillement les plantations, le Mississippi, les coutumes locales… Mais, l’intrépide Héloïse surprend M. de Bienville en train de comploter avec les Indiens…

Featherduster

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s