L’enfant de Noé

Pour éviter qu’une rafle ne l’emporte dans un camp, les parents de Joseph le confient à un couple d’amis. Ces derniers réussissent à placer l’enfant chez le Père Pons, un homme qui a déjà toute une école d’enfants réfugiés à nourrir et à protéger.  À travers les yeux d’un enfant qui ignore tout de ce que le vingtième siècle est en train de vivre au moment où l’histoire se déroule, c’est une appréciation tendre et ouverte qui guide le récit d’Eric Emmanuel Schmitt. Le roman est court, fort et ne tombe pas dans le pathos. C’est par cette dernière caractéristique, cet atout, qu’il brille le plus. Il réveille la tendresse, le respect et le rêve. Le lecteur aime se réfugier dans l’esprit neuf de ce jeune garçon, non corrompu, prêt à tout apprendre, à tout vivre. Toujours de sa plume qui détient la combinaison parfaite de la fluidité et du mordant, l’auteur évoque un monde définitivement endolori et un de ses porteurs d’espoir. Délicatesse et fermeté se marient donc pour rendre un texte touchant et accessible à tous, à l’image même de ce qu’il propose : que chacun s’intéresse, apprenne et comprenne de quoi est fait l’Histoire.

Présentation de l’éditeur :
 » – Nous allons conclure un marché, veux-tu ? Toi, Joseph, tu feras semblant d’être chrétien, et moi je ferai semblant d’être juif. Ce sera notre secret, le plus grand des secrets. Toi et moi pourrions mourir de trahir ce secret. Juré ? – Juré.  » 1942. Joseph a sept ans. Séparé de sa famille, il est recueilli par le père Pons, un homme simple et juste, qui ne se contente pas de sauver des vies. Mais que tente-t-il de préserver, tel Noé, dans ce monde menacé par un déluge de violence ? Un court et bouleversant roman dans la lignée de Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran et d’Oscar et la dame rose qui ont fait d’Eric-Emmanuel Schmitt l’un des romanciers français les plus lus dans le monde.


4 réflexions sur “L’enfant de Noé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s