Terrienne

Alors qu’il revient d’un rendez-vous, Etienne Virgil prend Anne Collodi en stop. Il est étrangement à l’aise avec cette jeune fille un peu curieuse qui lui rappelle sa petite fille. Après avoir fait brièvement connaissance, il la dépose à un croisement devant un panneau qui indique « Campagne ». Anne est à la recherche de sa sœur et voilà la direction qu’elle prend. Plus tard, quand Virgil repasse par là… Le panneau a disparu.

Terrienne prend donc racine dans la réalité. Comme si l’histoire d’Anne était celle de n’importe qui, comme si tout pouvait changer au coin de n’importe quelle rue, Jean-Claude Mourlevat abandonne le lecteur à une frontière dérangeante et éblouissante. C’est en équilibre, à l’image de sa plume suspendue entre la douceur de l’humain et la froideur du destin que l’inconnu transporte. Un inconnu dans lequel le lecteur est seul, démuni. Il n’a pas d’autre choix que de se laisser happer par le récit de plus en plus étonnant et de plus en plus mystérieux en même temps. Il y a un air blanc dans les couloirs froids et aseptisés, un refrain qui cultive le dégoût pour l’être humain à glacer le sang, une atmosphère d’anges et de flocons de neige brûlants dans laquelle Anne vit sa quête identitaire. A la fois comateux et viscéral, voilà un ouvrage terrible et très beau qui rappelle le sens de la vie. Il est mené par le maître des merveilleux étourdissements.

Terrienne

Présentation de l’éditeur :
Tout commence sur une route de campagne… Après avoir reçu un message de sa sœur, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche et passe… de « l’autre côté ». Ele se retrouve dans un monde parallèle, un ailleurs dépourvu d’humanité, mais où elle rencontrera cependant des alliés inoubliables. Pour arracher sa sœur à ce monde terrifiant, Anne ira jusqu’au bout, au péril de sa vie. Elle se découvrira elle-même : Terrienne. Vous ne respirerez plus jamais de la même manière.

Découvrez aussi :

Et je danse, aussi Et je danse, aussi Poche


4 réflexions sur “Terrienne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s