Sako

La maman de Sako a quitté l’Afrique pour la France. Elle est sa fille vivent ici et là en attendant une situation plus stable, chose qui n’est guère facile sans papiers. Un jour, alors que sa maman travaille, Sako aperçoit une dame derrière la terrain où elles habitent, une dame dans son jardin, une dame seule. Et si elle allait l’aider à bêcher ? De son côté, Mado voit une tête toute noire toute noire sortir de sa haie.

Quand une femme qui se sent vieille et moche n’espère plus rien et une petite fille innocente qui voit le monde tel qu’il est et espère par dessus tout le rendre un jour meilleur se rencontrent, il faut plutôt évoquer la collision, le choc qui fait étinceler Sako, un doux roman sur les préjugés, la tolérance ou encore les vrais bonheurs de chaque jour. En dire beaucoup grâce aux mots simples et purs d’une enfant, réveiller les sens à travers les yeux d’une grand mère qui ne demande qu’à aimer, c’est à cela que s’est appliquée Martine Pouchain pour donner à son roman sa tendresse mais aussi et surtout sa force. Posé, mesuré, tissé de regards et d’instinct, l’ouvrage est confectionnés par des sentiments naturels, évidents. Il est donc beau et vrai en plus d’être une lecture très agréable.

Présentation de l’éditeur :
Près d’un pavillon coquet, des caravanes déglinguées sur un terrain vague où vivent des sans-papiers. La vieille Mado n’attend plus rien de la vie lorsque Sako pointe sa jeune frimousse à travers la haie de son jardin. Tout les sépare : l’âge, la couleur, la tradition. Tout, sauf… la solitude. Et les voilà qui, peu à peu, s’apprivoisent. Pour le meilleur et pour le pire ?


2 réflexions sur “Sako

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s