Romans jeunesse·Thématique Titanic

Panique sur le Titanic

Dans le canot numéro 4, on empêche un jeune garçon de monter à bord alors qu’un homme déguisé en femme s’y faufile. On s’inquiète aussi de savoir si les maris ont pu trouver une embarcation. Eva et Marjorie cherchent leurs poupées à la surface de l’eau. Retourner chercher les survivants est trop dangereux, ils risqueraient de faire chavirer le canot, il faut attendre. Les opérateurs avaient l’ordre de faire passer en priorité les messages des passagers et les annonces d’icebergs ont été ignorées ou du moins, n’ont pas été prises au sérieux. Bruce Ismay, patron de la White Star Line, est vivant, dans un canot, lui qui avait fait accélérer le navire, lui qui voulait rencontrer la gloire… Et ces passagers de troisième classe à qui on a empêché l’accès au pont…

Panique sur le Titanic est un ouvrage qui met les enfants dans un canot de sauvetage, là où ils sont en sécurité, protégés, mais là où ils vont aussi pouvoir rencontrer de vrais passagers et leur détresse. Lecteurs revivant cette tragédie, ils vont voir l’Insubmersible abdiquer, se laisser engloutir et se rendre compte de l’angoisse, de l’indicible qu’ont vécu tant de gens, peu importe leur rang social, en cette terrible nuit du 14 au 15 Avril 1912. Les mots choisis pour cette œuvre sont simples et perçants. Le récit, plutôt court, n’en est pas moins poignant et parmi l’essentiel de ce drame, les ordres, les doutes, les absurdités mais également les sacrifices et le courage sont parfaitement mis en avant dans cet excellent roman dédié aux plus jeunes.

Présentation de l’éditeur :
14 avril 1912, 23h40 :  » Iceberg en vue  » hurle la vigie. Le plus grand et plus luxueux paquebot jamais construit alors, le Titanic, n’a pas le temps d’amorcer un demi-tour. Il heurte l’obstacle à pleine vitesse. Le capitaine doit se rendre à l’évidence : le bateau va couler. Il faut embarquer sur les canots de sauvetage… Dans la chaloupe 14, c’est la consternation. Comment en est-on arrivé là ? L’officier Harold Lowe tente de sauver les passagers dont il a la charge. Mais que vont devenir Marjorie, 8 ans, et sa mère ? La jeune Eva va-t-elle retrouver son père ? Et le petit Trevor, 11 mois, pris en charge par sa nourrice, va-t-il revoir sa famille ?

Logo Challenge

Publicités

3 réflexions au sujet de « Panique sur le Titanic »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s