Albums jeunesse·Contes, Fables...·Mayalen Goust

Jacques et le haricot magique

Jack and the beanstalk est un conte populaire anglais. Beaucoup d’adaptations ont été faites de cette histoire dont les origines sont incertaines. Elle raconte l’aventure d’un petit garçon qui vit seul avec sa maman dans un village dont les habitants doivent leur pauvreté à un géant. Un jour, alors qu’il doit vendre sa vache, Jack/Jacques l’échange finalement contre des haricots soi-disant magiques. Il s’avère que le lendemain, des plantes qui traversent les nuages ont poussé dans son jardin. C’est ainsi qu’il met les pieds chez le géant, qu’il lui vole son or, son oie, sa harpe et qu’il est d’ailleurs poursuivi par cet homme qui finira par faire une chute mortelle quand Jacques taillera le haricot pour lui échapper.

Jack est un héros dont les actions peu morales deviennent justes puisqu’en volant le géant, il rapporte de quoi vivre aux villageois. De plus, il est facile de penser que l’homme – providentiel ? – qui s’est trouvé sur son chemin et qui lui a donné les graines semblait attendre de lui qu’il grimpe jusqu’à l’antre du géant pour récupérer ce qui leur est dû à tous. Plusieurs interprétations se bousculent quand il faut tenter d’expliquer ce conte. Cela va de l’exploitation des classes inférieures par les plus puissants à la représentation du père qui est absent dans la vie de Jacques et qui ne peut donc pas rapporter l’argent de son travail. En tuant le géant Jacques s’affirme donc comme le nouveau chef de sa famille qu’il doit faire vivre. Lui, pourtant si petit, si fragile, comme le pensait sa mère, vient de se transformer en David ayant combattu Goliath ! Mayalen Goust illustre ce récit avec une
ambiance magique et sombre, envoûtante.

Présentation de l’éditeur :
Il était une fois une petite ville où les habitants étaient très pauvres. On disait que c’était à cause d’un terrible géant, mais personne ne l’avait jamais vu. Jacques vivait là avec sa mère. C’était un petit garçon curieux de tout. Aussi, lorsqu’un homme lui proposa de lui échanger leur unique vache contre quelques graines de haricots soi-disant magiques, Jacques n’hésita pas un instant, au grand désespoir de sa mère. Pleine de colère, elle jeta les haricots par la fenêtre. Le lendemain matin, quand Jacques se réveilla, quelle ne fut pas sa surprise de voir que les haricots avaient poussé, poussé, poussé, formant une échelle qui montait jusqu’au ciel, vers de mystérieuses contrées…

Challenge Contes

Publicités

4 réflexions au sujet de « Jacques et le haricot magique »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s