Partenariats Flammarion/Casterman·Romans jeunesse

Galilée, la tête dans les étoiles

Galilée était un physicien et astronome italien. Il vécut de 1564 à 1642. Sa plus grande invention est la lunette astronomique grâce à laquelle il a pu faire des  observations très précises. Mais à la Renaissance, ses découvertes bouleversent les saintes écritures et Galilée, défenseur des idées coperniciennes, ne se fait pas que des amis en  affirmant que la Terre tourne autour du soleil.

Galilée, la tête dans les étoiles est un hommage à ce partisan de l’héliocentrisme qui a du subir la colère de l’église catholique et finir sa vie assigné à résidence. L’auteur, Thierry Delahaye, a découpé son histoire en cinq parties, en cinq étapes importantes et déterminantes. Elles structurent sa vie d’homme épris et résolu qui séduit par sa fougue et émeut par les tortures qui lui ont été infligées. Car, déjà avait-il vu ses ouvrages censurés que Galilée fut aussi forcé, à presque 70 ans, à lire une formule d’abjuration par laquelle il devait renoncer à ses idées. Souvent technique, le texte n’en est pas moins fluide et, même s’il est court, le récit est donc complet et aussi intense. Il est bien fascinant de passer quelques heures aux côtés de Galilée. Le portrait qui est fait de lui ici est touchant, il permet une initiation à ses idées et à ses trouvailles mais bien plus encore, il pénètre ce qui guide l’homme avec tant de majesté, la passion.

Présentation de l’éditeur :
Les pieds sur terre, mais la tête dans les étoiles : c’est ainsi que Galilée a fait d’incroyables découvertes. Passionné par les mathématiques et l’astronomie, ce génie de la Renaissance a mis au point des inventions extraordinaires et a eu l’audace de soutenir que la Terre tourne autour du Soleil. Découvrez la vie hors du commun d’un savant qui a marqué notre histoire à jamais. « Délaissant les choses de la Terre, je me tournai vers l’observation du ciel. Je vis d’abord la Lune. Ensuite, j’observai très souvent, avec une joie incroyable, des étoiles, tant fixes qu’errantes. Je me mis à chercher comment on pourrait mesurer leur distance, et j’y parvins enfin. »

Groupe Flammarion

2 réflexions au sujet de « Galilée, la tête dans les étoiles »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s