Evelyne Brisou-Pellen·Romans jeunesse

Le trésor des Aztèques

En 1519, les conquistadors sont arrivés à Ténochtitlan, la capitale de l’empire Aztèque, avec à leur tête Hernan Cortés. La ville fut envahie puis finalement détruite par les espagnols avant de devenir Mexico. C’est de cette « occupation » que l’auteur Évelyne Brisou-Pellen s’est inspirée pour son roman Le trésor des Aztèques et surtout de la Triste Noche, cette nuit où les habitants ont tenté de s’en prendre à Cortés et à ses hommes qui s’étaient emparés du trésor impérial.

Les deux héros de cette histoire sont Citlal et Mia, un jeune garçon qui nourrit les serpents de l’empereur et une petite fille du peuple des Mixtèques. Tous deux voient les étrangers détruire leur cité. Ils sont les témoins de tant de cruauté et d’avidité que, jeunes, ils représentent l’espoir d’un avenir dans la lumière d’un autre appétit que celui généré par l’or. Les coutumes, les punitions, les décors, les noms, tout fait de ce court roman une, certes triste, mais passionnante expédition pleine de bravoure et de loyauté.

Présentation de l’éditeur :
XVIe siècle. Les Espagnols arrivent à Mexico, qu’on appelle alors Tenochtitlan, et tombent en arrêt devant la beauté et la richesse des lieux. Ils convoitent le merveilleux trésor des Aztèques, gardé par l’empereur. La cité est en danger ! Deux enfants, Citlal et Mia, unissent leur ruse et leur agilité pour les affronter, et se retrouvent au cœur de terribles combats.

Challenge Evelyne Bisou Pellen

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le trésor des Aztèques »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s