Martine Pouchain·Partenariats Flammarion/Casterman·Romans jeunesse

Trois gouttes de sang

Élisabeth vit seule avec sa mère, son frère et ses sœurs. Il n’y a plus qu’eux pour tenir l’imprimerie familiale depuis le décès de Monsieur le Cauélus. Passionnée par l’écriture et l’enluminure, Élisabeth travaille à l’élaboration d’un manuscrit qui pourrait faire d’elle la copiste officielle du Comte Montaigu. Seulement voilà, quelqu’un met le feu à son précieux et secret projet et tout est à refaire. Aura-t-elle le temps de recommencer et de terminer son ouvrage avant que le comte ne rejoigne les terres de Chypre ?

A l’heure où les jeunes filles se doivent ou rêvent de trouver une jeune époux qui peut subvenir à leurs besoins et à celle de leur famille, Élisabeth, l’ardente héroïne de ce roman, ne pense qu’à être reconnue pour son travail. Énergique, dévouée et forte en caractère, elle est une proie bien agitée pour Lambert ou Aymon, deux prétendants prêts à tout pourtant pour unir leur cœur à la belle copiste.

Personnage donc musclé et décidé, Élisabeth emmène lecteur dans le moyen âge des couleurs et des parchemins. Toiles de l’histoire, elles se tissent en profondeur en évoquant celle de Perceval dont Élisabeth réécrit l’histoire. Elle lie leur deux quêtes, leur innocence qui s’étiole, leur envie de découvrir le monde. Les protagonistes sont attachants car fidèles à leur desseins et s’emplissent ainsi d’émotions. La plume est raffinée, les beautés historiques scintillent et intriguent. Le suspense termine de faire s’envoler Trois gouttes de sang, récit envoûtant mais aussi riche en symboles et en références. Martine Pouchain signe un roman impeccable.

Présentation de l’éditeur :
Gustave de Montaigu a lancé un concours : l’enlumineur qui lui apportera le plus beau livre deviendra son copiste attitré. Il espère ainsi engager Thomas le Bleu, artiste de grand talent dont l’oeuvre l’a séduit. Elisabeth le Cauélus, jeune fille de 16 ans qui se cache derrière ce pseudonyme masculin, travaille de toutes ses forces pour terminer l’ouvrage. Mais, à une semaine de l’échéance, son livre est en partie brûlé. Qui donc veut l’empêcher d’accomplir son rêve ? Qui a pu découvrir son secret ? Arrivera-t-elle …

Groupe Flammarion

Publicités

Une réflexion au sujet de « Trois gouttes de sang »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s