La voix du volcan

En 1902, la montagne Pelée, un volcan actif du Nord de la Martinique, a détruit la ville de Saint-Pierre. Malgré les signes comme le comportement étrange des animaux ou, plus évident, les secousses et la cendre, presque tous les habitants périrent ce terrible 8 Mai. Cette tragédie a inspiré à Évelyne Brisou-Pellen son roman La voix du volcan. Dans ce dernier, elle laisse parler Lucie, une petite fille dont les parents ont confié la garde à son grand-père. Elle aussi est un volcan prêt à exploser, elle à qui on interdit beaucoup de choses, à qui on parle rudement, elle qui est corrigée régulièrement. Elle est telle une bombe à retardement qui est fatiguée de ne rien signifier aux yeux de celui qu’elle doit appeler « bon papa », d’être celle à qui on cache des secrets de famille, celle qui ne va pas à l’école, celle qui n’a pas d’amis.

Lucie est donc un personnage touchant dès les premières confessions qu’elle fait à son lecteur. Son esprit curieux, son envie d’aventure, son don pour provoquer la colère de son grand-père transmettent une formidable envie de vivre. Quand elle décide d’aller à la rencontre des « gens d’en-bas », qu’elle devient amie avec « l’ennemi », l’enfant fait un premier pas vers une existence qu’elle a choisie. Sa deuxième et indispensable décision la sauvera dans tous les sens du terme. Lucie n’est pas seule à décider de s’extirper d’un monde où les hommes ne cessent de se détester, de se jouer des mauvais tours parce qu’ils sont blancs, noirs, qu’ils ne savent pas se parler, s’écouter. Partager est évidemment « inadmissible » sauf s’il s’agit de sauvegarder ses propres intérêts. Sauf que, quand la nature reprend ses droits, elle, ne tergiverse pas autant ! Cet ouvrage, publié pour la première fois en 1993, est une superbe histoire d’amitié entre deux petites filles qui n’étaient pas censées se côtoyer, pas même se croiser. C’est ensuite un grand hommage à la vie, à la liberté, aux choix évidents sous fond de l’éternelle menace de forces bien plus puissantes que l’homme.

Présentation de l’éditeur :
Lucie est élevée en Martinique par son grand-père. Mais elle s’ennuie dans l’immense propriété à Saint-Pierre : elle n’a pas le droit de sortir, ni surtout d’aller voir « les gens d’en bas » ! Alors, un jour, Lucie désobéit et rencontre Amétise, une petite fille noire de son âge. Très vite, elles vont partager des secrets et des fous rires. Mais elles auront à affronter la colère du grand-père et aussi celle du volcan qui commence à se réveiller.

 

Challenge Evelyne Bisou Pellen


2 réflexions sur “La voix du volcan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s