Les carnets de Lieneke

La seconde guerre mondiale a séparé Lieneke de ses parents. Plusieurs familles l’ont accueillie et cachée pendant l’occupation allemande. En secret, elle recevait des petits carnets de la part de son père. A travers ceux-ci, qu’il rédigeait et illustrait de sa main, il la rassurait, lui transmettait le courage nécessaire pour traverser la plus grande épreuve de sa vie. Cette « aventure » intrigante et véritable, aussi excitante que poignante, peut aujourd’hui être partagée grâce à Agnès Desarthe à qui on a proposé les carnets originaux en supposant qu’ils pourraient devenir un livre. L’école des loisirs les a publiés en proposant un format original et très attrayant. L’ouvrage que le lecteur ouvre est en fait une petite boîte dans laquelle sont rangés ces précieux carnets. Ils sont au nombre de dix, reliés par une petite ficelle. Comment réellement définir l’effet qu’ils produisent ? Sûrement en les appelant des « trésors ». Les carnets de Lieneke est une pure merveille toute pleine d’émotion grâce à laquelle l’Histoire est dévoilée de manière ludique. L’amour qu’un père porte à sa fille a-t-il jamais été aussi bien mis en valeur ?

 

Présentation de l’éditeur :
Lieneke avait six ans quand la Seconde Guerre mondiale a éclaté en Hollande. Cette petite fille juive a été séparée de sa famille pour survivre. En cachette, son papa lui a envoyé neuf carnets illustrés. Ils auraient dû être détruits mais ont été miraculeusement conservés. Les voici…


2 réflexions sur “Les carnets de Lieneke

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s