Michael Morpurgo·Romans jeunesse

Robin des bois

Tout commence quand un petit garçon veut voir ce qu’il est advenu de son arbre après une tempête. Alors qu’il le découvre au sol, tout déraciné, il remarque que quelque chose a été enterré là. Sans le savoir, il saisit une pointe de flèche en argent et une corne qui ont appartenu au célèbre Robin des Bois ! A partir de là, Michael Morpurgo, s’est inspiré de poèmes datant du 14ème siècle pour raconter l’histoire de ce dernier et expliquer comment Robin, dont la mère est morte et le père est fait aveugle par un des hommes du Shérif de Nottingham, est devenu une légende. Alors que le Roi Richard Cœur de Lion est fait prisonnier lors des croisades, son frère, le prince Jean, fait tout pour qu’il ne regagne pas le trône. Sous sa domination, le pays connaît de terribles heures. En devenant un banni, Robin découvre les atrocités que les habitants subissent et que connaissent ceux qui l’accueillent dans la forêt de Sherwood. Il devient très rapidement le chef, tombe sous le charme de Marion, cagote car elle est albinos. À leur groupe de volontaires déjà existant viennent se greffer des aides précieuses comme celle de frère Ignatius, alias frère Tuck, qui manie l’épée, celle de Much qui sait se battre à mains nues et celle de Petit Jean qui est forgeron. Tous ensemble, ils construisent une armée redoutable et se donnent pour but de payer la rançon du roi pour qu’il libère l’Angleterre de ses tyrans.

Robin des Bois est un nom qui évoque l’aventure, la justice et même l’amour. Dans cet ouvrage aux indices contemporains sympathiques, tous les ingrédients qui font le charme de ce « brigand » sont réunis avec en prime, une bande « d’éclopés » dont les membres deviennent de vrais guerriers et un roi qui ne veut pas gouverner. Le lecteur retrouve dans ce livre les thèmes universels de la cruauté et de la persécution contre lesquels il faut absolument continuellement se battre. Et ces horreurs contre lesquelles Robin et les siens se démènent rendent la narration tranchante, violente parfois. Dure, voire malheureusement injuste, jusqu’au bout, elle s’allie à l’action ainsi qu’à l’émotion que dégagent les personnages. Voilà un roman énergique et surprenant qui permet de redécouvrir Robin des Bois, cet homme toujours déchiré entre la si tentante envie de se venger et l’exemple à montrer.

Présentation de l’éditeur :
Richard Cœur de Lion est parti en croisade et le prince Jean, son frère, assisté par le terrible shérif de Nottingham règne en tyran sur l’Angleterre. Réfugiée dans la forêt de Sherwood, une bande de hors-la-loi défie leur autorité, dévalisant tous ceux qui se risquent à s’y aventurer. À leur tête se trouve Robin de Locksley, que ses amis ont surnommé Robin des Bois. Avec l’aide de frère Tuck, Much, Petit Jean et de la fidèle Marion, il s’est engagé, au nom du roi Richard, à rétablir la justice dans le pays.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Robin des bois »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s