Romans français

La liste de mes envies

Jocelyne est mariée à Jocelyn ! Tous deux ont des revenus modestes et deux enfants qui font aujourd’hui leur vie. Le couple a son passé, parfois dur, parfois tendre. Chacun a aussi ses propres douleurs et des cicatrices qui ne veulent pas se refermer. Pourquoi sont-ils toujours ensemble après tant d’années ? Pourquoi Jocelyne accepte-t-elle de recevoir aussi peu d’estime de la part de son époux ? Il se trouve que la mercière très appréciée de la ville d’Arras qui se confie au lecteur est une femme réfléchie ayant décidé de décider de son bonheur par elle-même. Pourtant, les plus de 18 500 000 euros qu’elle a gagné au loto pourraient prendre le relais et l’acquitter de tout souci pour le restant de ses jours. Mais cette fortune connaît-elle le poids de la mort d’une mère ou d’un enfant ? Peut-elle effacer cela, d’ailleurs ? L’argent sait-il conseiller les clients, tricoter un bonnet, rédiger un blog et donner du courage aux lecteurs un peu paumés de ce dernier ? Et quel intérêt y aurait-il à porter un pull qui vaut plusieurs centaines d’euros ?

Jocelyne n’encaisse donc pas le chèque de la française des jeux et se raccroche à ce qu’elle désire réellement. Son existence est même de plus en plus jolie et chaleureuse. Ses rêves à elle, c’est à dire les rêves de tout le monde, sont réels et la font avancer. Bien plus loin qu’une voiture de luxe dont l’acquisition appelle un nouveau besoin satisfait sans délais et ainsi de suite. Un nouveau déchirement inattendu confirmera qu’une énorme somme d’argent ne peut faire le bonheur d’êtres qui avaient déjà tant parce qu’ils s’aimaient. Mais encore faut-il se savoir aimé et être capable de rendre cet amour. Encore faut-il chaque jour réfléchir aux raisons pour lesquelles il faut ouvrir les yeux et, petit à petit, atteindre, toucher, recevoir des concrétisations simples mais sensées. La liste de mes envies et un roman parfait pour son époque, sans grande nervosité mais au rythme de l’appréciation de la vie : posément et avec du recul. Un hymne à peu près vrai et apprécié joliment mis en scène qui donne lieu à une lecture efficace. Si le lecteur y croit évidemment !

La liste de mes envies

Présentation de l’éditeur :
Lorsque Jocelyne Guerbette, mercière à Arras découvre  qu’elle peut désormais s’offrir ce qu’elle veut, elle se pose la question : n’y a-t-il pas beaucoup plus à perdre ?  Après L’Écrivain de la famille, couronné par de nombreux prix (parmi lesquels le prix Pagnol et le pris Carrefour du premier roman), Grégoire Delacourt déroule une histoire folle et forte d’amour et de hasard. Une histoire lumineuse aussi, qui nous invite à revisiter la liste de nos envies.

14 réflexions au sujet de « La liste de mes envies »

    1. C’est loin de ce que j’ai l’habitude de lire donc j’ai bien aimé mais je suis pas toujours sensible à ce genre de réflexions en littérature, la vie est assez compliquée comme ça, je préfère m’évader que me rendre compte de certaines choses.

      J'aime

  1. j’ai lu ce livre avec plaisir,je me suis reconnue dans la 1ère liste de « folies » (enfin de besoins) qu’elle envisage !!!!c’est un livre agréable une histoire pleine de vérité qui fait passer un bon moment…………. (l’argent fait-il le bonheur???)
    bisous
    mamie

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s