Mes années collège·Partenariats Nathan·Romans jeunesse

Enzo, 11 ans, sixième 11

Né un onze novembre à onze heures et onze minutes valait bien à Enzo de s’appeler ainsi puisque son prénom est l’anagramme de onze. Poursuivi ainsi depuis sa naissance par ce nombre, cela en devient une obsession. D’ailleurs, à peine arrivé au collège en l’an 2011 à 11 ans, Enzo se retrouve en sixième onze ! Il se dit que cette nouvelle année scolaire lui réserve obligatoirement quelque chose. La question est, s’agira-t-il d’une catastrophe ou de quelque chose de fantastique ? Incroyablement, ce sera un mélange de drame et d’extraordinaire qui fera grandir Enzo et toute sa classe de Septembre à Juillet. Ces mois, c’est la voix du garçon qui nous les raconte avec un peu de recul. Il dévoile avec humour la vie de tous les jours à l’école entre les élections de délégués, la rencontre avec LA plus jolie fille du collège, les plateaux du self qui échappent des mains ou encore les cours d’anglais quand un ou deux élèves de la classe sont déjà bilingues.

Enzo ne croit plus en certaines choses, il envie l’innocence de sa petite sœur, Jade. Mais à trop attendre de mauvaises surprises de la part de l’existence et à penser que les autres ne lui veulent que du mal, Enzo se créer une carapace égoïste qui l’empêchera également d’avoir des amis et de s’épanouir. Que de leçons dans le renversement qu’est Enzo, 11 ans, sixième 11, un roman qui fait de l’inattendu un moyen de prise de conscience, de rédemption, la solution pour connaître des aventures uniques et puissantes. Surprises et émotions dans ce bel ouvrage dans lequel Joëlle Ecormier fait parler un enfant plus qu’avec son cœur, avec son âme !

Enzo, 11 ans, Sixième 11
Présentation de l’éditeur :
« La liste des 11 dans ma vie est longue. Cette année, je suis en sixième 11 et j’ai onze ans. Et nous sommes en 2011. Alors, il va forcément se passer un truc. Je me demande bien quoi, parce que, globalement, je trouve que je n’ai pas beaucoup de bol. Enfin, ça dépend, c’est arrivé parfois que le 11 me porte chance. »

Editions Nathan

Publicités

12 réflexions au sujet de « Enzo, 11 ans, sixième 11 »

  1. Quel enthousiasme ! Il ne me tentait pas plus que ça mais tu me donnes trop envie. J’espère pouvoir le lire très bientôt. En plus, je n’avais pas fait attention au nom de l’auteur et j’adore Joëlle Ecormier ! J’ai lu plusieurs albums d’elle édités chez Océan Jeunesse et ils sont superbes ! Je te les recommande. Merci pour ce beau billet.

    J'aime

    1. Je n’ai vraiment rien dévoilé dans mon billet car ce roman m’a complètement cueillie et beaucoup touchée!! J’ai hâte de lire ton avis! 🙂 Je pense que je lirai d’autres livres de cet auteur !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s