Marcel Pagnol

Marius, Fanny et César

Marius, Fanny et César constituent ce qui est appelée La trilogie marseillaise de Marcel Pagnol. Indissociables des adaptations cinématographiques sorties dans les années trente peu de temps après les pièces, les deux premières ont été rédigées pour les planches alors que César a tout d’abord été un film réalisé par l’académicien lui-même.

Maintes fois joués au théâtre également, ces trois ouvrages racontent principalement l’histoire d’amour entre Marius et Fanny. Lui, le fils de César, ne veut pas finir sa vie au comptoir du bar et rêve de partir en mer. Elle, est vendeuse de coquillages et issue d’une famille où l’honneur est plus important que le bonheur. Parce qu’elle l’aime, Fanny va laisser Marius embarquer et vouloir songer au moment où il lui reviendra. Cependant, quand elle découvre qu’elle est enceinte de son amant, sa mère, Honorine, la pousse à épouser Honoré Panisse, un homme de trente ans son aîné. Maître voilier, il offre à sa jeune femme et à son fils un foyer et une belle stabilité financière. Vingt ans après cette délicate décision, Césariot apprend qu’il est le fils de Marius, ce navigateur que les rumeurs ne glorifient pas.

Autour de ces héros, gravitent une jolie équipe de personnages dont Escartefigue, Monsieur Brun, Piquoiseau, Claudine ou encore Elzéar. Tous créent de grands moments d’émotions et de rigolades, illuminent des scènes irrésistibles devenues cultes.

Les parties de manille, les tiers de picon, le soleil et l’accent du sud font de cette escapade dans le Vieux-Port de Marseille un éternel régal qui se transmet de génération en génération. En effet, les thèmes qui bercent ces dialogues sont intemporels et vrais. Ils soulèvent de vraies questions sur la liberté, l’accomplissement personnel, la réussite professionnelle et la paternité à une époque où il n’était pas question pour une femme d’élever seule son enfant. Bien que tout un chacun soit gonflé d’amour et de tendresse, les esprits sont butés parce que prisonniers des traditions. Dans de telles conditions, les choix sont difficiles, rageants et rendent ces œuvres poignantes. Une émotion palpable retrouvée dans les belles adaptations de Daniel Auteuil en 2013 (Marius et Fanny) et en 2014 (César).

Marius&Fanny Ed Film César

Marius
Présentation de l’éditeur :
Le port de Marseille, dans les années vingt. Marius, le fils de César, patron du bar de la marine, est partagé entre son amour pour Fanny la petite marchande de coquillages, et son désir de prendre la ruer, de parcourir le monde… Lorsque Marcel Pagnol, en 1929, fait représenter Marius sur une scène parisienne, sans doute ne se doute-t-il pas que ses personnages deviendront aussi célèbres qu’Harpagon ou Monsieur Jourdain. deux ans plus tard, Pagnol et Alexander Korda en tirent un film, Raimu, Charpin, Orane Demazis, Pierre Fresnay reprennent leurs rôles, et la pellicule les immortalise. Ils feront le tour de la terre…

Fanny
Présentation de l’éditeur :
Depuis le départ de Marius, césar est de plus en plus coléreux et ses amis en font les frais. Lorsque Fanny apprend qu’elle attend un enfant de Marius, le déshonneur la guette… deux ans après marins, Pagnol reprend dans Fanny (1931) ses personnages où il les a laissés. Les spectateurs du théâtre de paris retrouvent avec enthousiasme Fanny, César, Panisse, Escartefigue, Monsieur Brun, Honorine, Orane Demazis et Charpin sont au rendez-vous, mais pas Raimu, fâché avec le directeur de la salle, est remplacé par Harry Baur. En 1932. Marc Allégret tourne Fanny, et Raimu reprend le rôle que Pagnol a écrit pour lui. le succès du film Fanny est aussi grand que celui de Marius. Des années trente aux années soixante, plusieurs remakes en sont réalisés.

César
Présentation de l’éditeur :
Vingt ans ont passé. Marius est devenu garagiste à Toulon, Fanny est la riche Madame Panisse, et César le parrain de Césariot, le fils de Fanny, élève à polytechnique. lorsque Panisse meurt, il veut que le jeune homme apprenne qu’il n’était pas son véritable père… En 1936, Pagnol décide de conclure l’histoire de ses héros marseillais. Il est maintenant cinéaste et c’est directement pour l’écran qu’il écrit César, dont il publie cependant le texte. Il démontre avec maestria que, pour lui, théâtre et cinéma ne sont pas fondamentalement différents : l’important, ce sont l’auteur, ses personnages et les mots qu’ils prononcent. Raimu, Charpin, Fresnav, Orane Demazis, artificiellement vieillis retrouvent leur rôle dans ce film mélancolique : le vingt ans après de Pagnol.

Marius & Fanny (10) Marius & Fanny (3) Marius & Fanny

Vous aimerez aussi :
main_vad_product

Publicités

9 réflexions au sujet de « Marius, Fanny et César »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s