Alexandre Dumas·Romans français

Le Comte de Monte-Cristo, Partie I

Le Comte de Monte-Cristo est un roman d’Alexandre Dumas publié entre 1844 et 1845. Écrit avec son collaborateur Auguste Maquet, mondialement connu et adapté sous de nombreuses formes comme le cinéma, la télévision, le théâtre (par Dumas et Maquet eux-mêmes) ou la bande dessinée, il est le livre le plus célèbre de l’auteur avec Les trois mousquetaires. Se passant que une quarantaine d’années, le récit raconte comment Edmond Dantès, un marin tout ce qu’il y a plus honnête et sur le point d’épouser sa belle Mercédès, fut trahi par ses amis, faussement accusé de bonapartisme et emprisonné au château d’If. Comme mort pendant des années dans sa cellule, il rencontre l’abbé Faria, le prisonnier numéro 27 avec qui il pense à s’échapper. Il devient impossible de mettre ce plan à exécution et l’abbé meurt également. Ce dernier avait néanmoins enseigné à Dantès tout ce qu’il savait et lui avait légué son trésor de l’île de Monte-Cristo. Le sac censé contenir le corps de son compagnon permet à Edmond, qui est alors jeté à la mer – le cimetière du château d’If – de s’enfuir. Il échappe à la noyade et sort de la mer – liquide amniotique et eau de baptême – ressuscité avec l’idée de se venger de ses Judas comme de récompenser ceux qui leur ont été fidèle à lui et à son père.

Le Comte de Monte-Cristo TI

C’est bien plus que riche que Dantès s’occupe de sa conspiration, c’est tout puissant qu’il sauve et piège. Les personnages sont des pions dans son entreprise qu’il gère avec une intelligence extrême. Dieu de son ouvrage, il décide de tout ce qu’il adviendra de ces protagonistes, prisonniers à leur tour. Plus qu’un vengeur, personnification de la loi du talion, incarnation du désir incontrôlable de l’être humain d’être doté d’une puissance absolue – qui mène d’ailleurs à une réflexion quant à ce qu’un tel « cadeau » apporterait comme jouissance – ou personnage christique, Edmond Dantès, tour à tour Numéro 34, abbé Busoni, Comte de Monte-Cristo, Lord Wilmore ou Simbad le Marin, entraîne avec emprise dans une quête du bonheur particulière qui passe par la connaissance de la douleur. L’édition Folio Classique chez Gallimard a choisi de présenter le texte intégral en deux parties de sept cent pages. La première s’achève sur l’arrivée d’un fils présumé et donc sur l’inauguration d’un nouvel engrenage dans la machination du Comte. Le plaisir du lecteur, captif de cette aventure symbolique jouissive, est à son comble.

 « – Monsieur, dit-il, vous êtes étranger, et, vous le dites vous-même, je crois, une portion de votre vie s’est écoulée dans les pays orientaux ; vous ne savez donc pas combien la justice humaine, expéditive en ces contrées barbares, a chez nous des allures prudentes et compassées.
– Si fait, monsieur, si fait ; c’est le pede claudo antique. Je sais tout cela, car c’est surtout de la justice de tous les pays que je me suis occupé, c’est la procédure criminelle de toutes les nations que j’ai comparée à la justice naturelle ; et, je dois le dire, monsieur, c’est encore cette loi des peuples primitifs, c’est-à-dire la loi du talion, que j’ai le plus trouvée selon le cœur de Dieu.
 »

 Présentation de l’éditeur :
«On fit encore quatre ou cinq pas en montant toujours, puis Dantès sentit qu’on le prenait par la tête et par les pieds et qu’on le balançait.
«Une, dirent les fossoyeurs.
– Deux.
– Trois !»
En même temps, Dantès se sentit lancé, en effet, dans un vide énorme, traversant les airs comme un oiseau blessé, tombant, tombant toujours avec une épouvante qui lui glaçait le cœur. Quoique tiré en bas par quelque chose de pesant qui précipitait son vol rapide, il lui sembla que cette chute durait un siècle. Enfin, avec un bruit épouvantable, il entra comme une flèche dans une eau glacée qui lui fit pousser un cri, étouffé à l’instant même par l’immersion.
Dantès avait été lancé dans la mer, au fond de laquelle l’entraînait un boulet de trente-six attaché à ses pieds.
La mer est le cimetière du château d’If

Le Comte de Monte-Cristo TII

Le Comte de Monte Cristo Le Comte de Monte Cristo 01 Le Comte de Monte-Cristo Bouquins Le Comte de Monte-Cristo Illustré
Le Comte de Monte-Cristo La bibliothèque du collectionneur Le Comte de Monte-Cristo La bibliothèque du collectionneur 02 Le Comte de Monte-Cristo T102 LDP Le Comte de Monte-Cristo T2 LDP

Vous aimerez aussi :
Ali Pacha Mémoires de Monte-Cristo

16 réflexions au sujet de « Le Comte de Monte-Cristo, Partie I »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s