Et puis, Paulette…

Merci aux
éditions Hachette!

Avant, dans la maison, il y avait Ferdinand et Henriette. Mais Henriette a quitté ce monde depuis longtemps. Alors, comme Marceline n’a pas d’argent et que chez elle tout tombe en ruine, Ferdinand prend son courage à deux mains pour lui demander de partager sa grande demeure un peu vide. Puis, c’est au tour de Guy, à celui de Muriel, à celui des sœurs Lumière d’emménager! Tous acceptent de vivre ensemble, de s’entraider dans les épreuves d’un quotidien bousculé par les piqûres, les réparations, la récolte de légumes et les petits enfants de Ferdinand. Ce dernier doit aussi faire face à la relation tendue qu’il entretient avec ses fils, Marceline porte un lourd secret, Muriel travaille dur et tard pour avoir au moins un petit salaire…

Chacun sait écouter, se livrer et garder un monde bien à lui dans la grande propriété, théâtre d’une vie idéale douce et revigorante. Et puis, Paulette… est un beau rêve, un songe fou mais réalisable. Il fait germer de nombreuses idées sur le soutien entre personnes âgées et seules, entre jeunes à l’existence pas moins difficile et, bien sur, sur le besoin de solidarité entre les générations. Celles-ci ont tant à se donner, à s’apprendre !

Avec sa patte sauvage, ses mots qui ne savent dire que la vérité, Barbara Constantine (Allumer le chat) emmène le lecteur dans une aventure stimulante qui donne le sourire et l’envie qu’il s’agisse d’un très beau guide pour beaucoup. La fin, peut-être surprenante, offre le loisir de créer la suite personnalisée, désirée des évènements. Un ouvrage également un peu mystérieux qui réchauffe le cœur !

Et puis Paulette...

Présentation de l’éditeur :
Ferdinand
vit seul dans sa ferme. Et ça ne le rend pas franchement joyeux. Un jour, il passe chez Marceline, sa voisine, et découvre que son toit est sur le point de s’effondrer. Très naturellement, ses petits-fils, les Lulus, lui suggèrent de l’inviter à la ferme. L’idée le fait sourire. Mais ce n’est pas si simple, certaines choses se font, d’autres pas… Il finit tout de même par aller la chercher. De fil en aiguille, la ferme va se remplir, s’agiter, recommencer à fonctionner. Un ami d’enfance devenu veuf, deux très vieilles dames affolées, des étudiants un peu paumés, un amour naissant, des animaux. Et puis, Paulette…Avec légèreté, la romancière brosse le portrait d’une société qui aurait tout à gagner à ne pas se couper de la terre et à prendre soin de ses anciens. Un récit hors du temps, tout à fait rafraîchissant.

Lecture Academy


12 réflexions sur “Et puis, Paulette…

  1. coucou ma puce oui comme tu le sais j’ai lu ce livre il y a plus 1an et d’ailleurs c’était toi qui me l’avais offert pour la fête des mamies en 2012
    c’est un livre très agréable et parfois drôle c’est une histoire de solidarité, d’amitiés et aussi de secondes chances
    bisous mamie

    J'aime

  2. Tiens, je n’ai jamais vu cette couverture. Je me demande pourquoi on en change.
    Un bon souvenir de lecture. Pas un gros coup de coeur mais j’ai passé un bon moment avec ces personnages.
    Bonne fin de semaine.

    J'aime

    1. Ah? Pourtant je la préfère, tout comme le format, à l’exemplaire adulte qu’il faut ouvrir et casser pour lire… Enfin, même si le format n’a rien à voir avec ton petit mot. Mais il fallait que ce soit dit. 😀

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s