Romans jeunesse

Ceux qui rêvent

Les premières lignes de Ceux qui rêvent apprennent aux lecteurs que Jean et Clara vivent ensemble, qu’ils s’aiment et qu’ils enseignent dans des écoles clandestines. Malgré leur condition, être ensemble les rend heureux et ils se battent contre le régime qui leur est imposé. Mais voilà, Jean a un mauvais pressentiment et cela à juste titre. Clara vient en effet d’être enlevée par son père pour être mariée à un homme ignoble mais riche en Nouvelle-France ! Le jeune homme n’a d’autre choix que de s’embarquer pour l’Amérique pour empêcher cette alliance. Jean va traverser de nombreuses épreuves dans cette suite de Ceux qui sauront. Il doit trouver une place de charbonnier pour changer de continent, manger régulièrement, ne pas faire voir qu’il est un cou noir instruit ou encore se méfier de toute personne qui lui offre son aide. Il est malheureusement parfois victime de la cruauté des autres, des victimes comme lui qui n’ont cependant pas choisi d’aider leurs semblables. La chance qu’il rencontre tout de même ainsi que ses invincibles pensées pour Clara vont venir soulager sa peine. Sa détermination et l’espoir qu’il possède sont des moteurs extraordinaires qui le portent et transmettent une incroyable rage de vivre.

Jean a un équivalent sur terre. Ou du moins un homme qui lui ressemble beaucoup. Il s’appelle Élan Gris, il est le fils de Petite Louve et d’Ours Brun du peuple des Lakotas. Il ne veut plus vivre dans une réserve et décide de suivre sa vision pour vivre sa vie et non pas celle que les hommes blancs veulent lui imposer. Lui aussi est amoureux d’une femme qu’il n’aurait jamais dû approcher et lui aussi rêve d’atteindre l’Arcanecout, la terre promise. Son récit se lit en parallèle de celui du français. Il est également fait d’étapes douloureuses et de rencontres plus ou moins bénéfiques, empli d’amour et de confiance en ce sentiment aussi puissant qu’il est infini. Il faut attendre une bonne centaine de pages pour retrouver Clara qui, le temps des chapitres qui lui sont consacrés, devient narratrice grâce à un carnet dans lequel elle raconte son kidnapping et ce qu’elle endure chaque jour. Heureusement qu’elle a à ses côtés une esclave au grand cœur et au courage non soupçonné qu’il l’empêchera de commettre l’irréparable. Celle-ci fait partie des grands personnages qui peuplent ce récit, qui marchent tous vers un même but en éliminant au fur et à mesure les ennemis qui se postent sur leur route avant de pouvoir combattre et envisager un autre avenir ensemble.

Après les rues de Paris, Pierre Bordage s’offre l’immensité des États-Unis pour y libérer ses âmes faibles, affamées et sans le sou qui apparaissent alors encore plus fragiles, simplement infimes. Ce voyage permet de dénoncer la traite des esclaves, celle des indiens avec au milieu la corruption issue du désespoir ou non. Aventure après aventure, de doute en doute, de peur en soulagement et de la relation étroite avec la mort en un souffle de vie qui remplit le cœur, voilà un roman qui démarre sur les chapeaux de roue et qui file ensuite intensivement jusqu’à sa destination. Chacun des protagonistes est bouleversant, chacun de leur destin est stressant et tant de menaces planent au dessus de leur tête… La quête se poursuit avec la boule au ventre que les mots de l’auteur, toujours si sensibles, maintiennent en feu de la première à la dernière page.

Ceux qui rêvent
Présentation de l’éditeur :
Trop bête d’échouer si près du but. Il ne chercha pas à contourner les dernières flaques, il fila droit devant lui, soulevant par instants de grandes gerbes d’eau. Lorsqu’il atteignit enfin la rive opposée, il fut pris d’un étourdissement, se jeta sur le sol et reprit son souffle. La traversée du bras de mer lui avait pris en grande partie ses dernières forces. […] Il frémit de joie lorsqu’il prit conscience qu’il foulait désormais le même sol que Clara. Clara est enlevée pour être mariée de force à un riche industriel de la Nouvelle-France, l’un des cinq royaumes d’Amérique du Nord. Jean se lance dans une folle recherche qui lui fera traverser l’Atlantique au fond de la cale du paquebot Henri-VII, puis effectuer un long et dangereux périple à travers une Amérique hostile. Arrivera-t-il à temps pour la délivrer ? De son côté, Elan Gris, un jeune Lakota, s’enfuit de sa réserve pour tenter de gagner le pays fabuleux de ses visions…

Ceux qui sauront Ceux qui osent

Publicités

3 réflexions au sujet de « Ceux qui rêvent »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s