Un amour interdit

Merci aux
éditions Oskar !

Jeanne est la demoiselle de chant de Dame Bérangère, la mère de Guy que la jeune femme aime profondément. Guy aussi est follement amoureux d’elle. L’amour ne connaît ni les rangs ni les décisions, encore moins l’autorité paternelle. Mais pour pouvoir agrandir le domaine de son père, Guy est malheureusement promis à une autre qu’il n’aime évidemment pas et qui en plus est laide. Comment les deux tourtereaux vont-ils alors pouvoir vivre leur passion ?

Comme si leur relation n’était pas assez douloureuse, Jeanne ne peut lire les messages envoyés par Guy. Parce qu’elle pourra un jour l’aider à gérer l’intendance du château, Dame Bérangère accepte que sa chanteuse apprenne à lire et à écrire. Cela, en plus de la hargne du beau chevalier, et les obstacles semblent s’effriter lentement mais sûrement devant le couple. Cependant, le Sire de Châteaubourg, à qui on a promis le brave Guy comme futur gendre, fait preuve d’une cruauté sans limite au delà de tout plan sournois qu’aurait pu fomenter le jeune homme.

Un amour interdit se passe après La demoiselle et le troubadour, roman dans lequel Jeanne arrive au château de Crussol. Pratique, les tomes peuvent être lus indépendamment. Roselyne Bertin raconte ici une histoire d’amour aussi belle que déchirante. L’époque à laquelle elle est vécue était en effet pleine de contraintes et de mariages arrangés. Les femmes étaient également pauvrement considérées et les colères passées en tuant tout simplement. Jeanne et Guy décident de vivre leur amour quoiqu’il leur en coûte. Ils sont des personnages courageux mais surtout dignes. L’auteur parle de la grande et respectable noblesse humaine, d’amour ou d’éducation avec une plume parfaite, emplie de « doux ami », de « ma mie » ou de « je ne le pouvais point ». Elle éveille les voix, la musique et les décors d’un autre temps. Comme ce voyage est plaisant !

Un amour interdit
Présentation de l’éditeur :
XIIIe siècle
après J.-C., Château de Crussol, au bord du Rhône, dans l’Ardèche. Le jeune chevalier Guy, fils du sévère sire Géraud Bastet, Seigneur de Crussol, a été éloigné en Dauphiné, chez son oncle. C’est le châtiment pour avoir osé déclarer qu’il ne voulait pas épouser la riche héritière qu’on lui destinait mais plutôt prendre Jeanne pour épouse, une jeune dame de compagnie sans rang ni fortune. Guy correspond avec Jeanne au moyen de parchemins qu’elle saisit avec amour mais ne peut déchiffrer vu qu’elle ne sait pas lire. Armée d’une volonté tenace, elle apprendra à lire pour prendre connaissance du courrier reçu et répondre à celui qu’elle aime. Rappelé par son père en vue du mariage programmé par les deux familles, Guy revient enfin au château. Il vit avec Jeanne des amours secrètes et s’obstine à ne pas vouloir convoler avec sa promise déclenchant le courroux de son père et bientôt celui du futur beau-père….

 

La demoiselle et le troubadour

Je termine ce que j'entreprends

Oskar éditeur


6 réflexions sur “Un amour interdit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s