Arthur Ténor·Autres partenariats·Romans jeunesse

Le livre dont vous êtes ENCORE la victime

Valentin est un adolescent ténébreux, mélancolique, en retrait de ses camarades. L’un d’entre eux le surnomme même Dracula. Fasciné par les créatures aux dents longues et par tous les autres monstres, Valentin a sombrement décoré sa chambre et ne se vêt que de noir. Alors, quand la Librairie du Styx ouvre en ville, il est aussitôt attiré par les promesses obscures du lieu et n’hésite pas à vider la moitié de son compte en banque pour s’offrir un livre des plus mystérieux. De retour chez lui, Valentin réalise que l’ouvrage, dont toutes les pages sauf la première sont vierges, s’adresse à lui. Le garçon, curieux de cette histoire fantastique et à qui on dit qu’il sera lui-même le héros, signe de son sang le nom de Darken le vampire. Dès lors, à chaque fois que Valentin s’endort, son double suceur de sang s’éveille…

Le livre dont vous êtes ENCORE la victime fait évidemment suite au Livre dont vous êtes la victime avec lequel Arthur Ténor avait fasciné et fait frissonner. Ici, un jeune homme fâché avec le monde dans lequel il cherche sa place se voit tout à coup doté de pouvoirs qui lui permettent de se faire joliment remarquer des autres élèves, de se déplacer sans faire aucun bruit, de séduire mais aussi de tuer… Le voilà pris au piège d’une spirale qui sera sans fin s’il ne crée pas une fin dans les temps et sur mesure à son aventure machiavélique. Chose presque impossible ! Dans cette logique, l’auteur a d’ailleurs écrit quatre fins. Une se trouve dans le livre et trois autres sont à lire sur internet. Aux lecteurs de choisir leur fin. Le roman est séduisant, entraînant, il contient des personnages attachants et un certain nombre de surprises. Parce qu’Arthur Ténor est un voyageur de l’imaginaire et qu’il habite ses romans (en faisant parfois quelques escales sur Terre), il fait dans cette expédition référence à d’autres de ses ouvrages, Les voyages extraordinaires, que celui ou celle qui aime le récit de Valentin appréciera sûrement. Mais parce qu’il est avant tout un homme et un enseignant, il parle, à travers cette épreuve luciférienne, du mal être, de la quête identitaire de chacun et des engrenages devant lesquels les jeunes âmes doivent absolument résister. Peu importe leur forme, ils sont « contagieux » et, s’ils ne sont pas mortels, sont dangereux pour le temps d’une vie.

Choisissez votre fin

Présentation de l’éditeur :
Valentin
est un jeune garçon sombre et solitaire, fasciné par les vampires. Lorsqu’il pénètre pour la première fois dans la sinistre Librairie du Styx, un livre à la reliure rouge l’attire irrésistiblement. Il l’achète, pour son plus grand malheur. Car à partir de cette nuit, c’est sa propre histoire qui va s’écrire… malgré lui.

Publicités

9 réflexions au sujet de « Le livre dont vous êtes ENCORE la victime »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s