Evelyne Brisou-Pellen·Romans jeunesse

Deux graines de cacao

Deux graines de cacao
est une lecture commune
avec Piplo ! (son avis)

A l’âge de 12 ans, Julien apprend – réalise – qu’il a été adopté. C’est même précisé dans son dossier du pensionnat qu’il va consulter en cachette. Très en colère, il prend l’enveloppe contenant son argent de poche et s’embarque sur un navire qui va l’emmener là où il est né, à Haïti. Cependant, une fois à bord du Prince Sauvage, l’équipage se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond. Et pour cause, le capitaine a décidé d’attendre d’être en pleine mer pour faire de son navire un négrier.

Julien et tous les membres d’équipage sont alors pris au piège et devront supporter cette traite d’esclaves et ses horreurs jusqu’à l’arrivée dont le lieu devient en plus incertain. Mais si l’angoisse et la peur habitent parfois le héros d’Évelyne Brisou-Pellen, elles ne le font jamais flancher. Julien s’accroche à cette incroyable douleur qu’il ressent, cette « trahison » qui le ronge et à cette envie de savoir d’où il vient pour endurer tout d’abord l’inconfort de la vie en mer puis l’infamie dont l’homme est capable. Un champ lexical précis fait voyager aux côtés du garçon, une expérience très forte qui s’intensifie encore quand d’autres faits déplorables mais plus proches de l’enfant encore sont mis en avant.

Deux graines de cacao est deux romans en un : un ouvrage historique qui explique, dénonce et fait prendre conscience ainsi qu’une quête identitaire avec ses secrets de famille, ses révélations et son émotion. Un roman réaliste, subtil et prenant.

Deux graines de cacao
Présentation de l’éditeur :
Bretagne 1819. A l’âge de douze ans, Julien découvre qu’il a été adopté. Bouleversé par cette révélation, il s’enfuit vers Haïti. Son but: partir à la recherche de son histoire… Mais le Prince sauvage à bord duquel il est monté n’est pas le simple navire marchand qu’il imagine. De nombreux esclaves noirs font eux aussi partie du voyage, tous destinés à être vendus.

A vos nombres 2014

Challenge Evelyne Bisou Pellen

11 réflexions au sujet de « Deux graines de cacao »

  1. Merci pour cette LC Pauline, c’était un plaisir de relire ce roman. Je suis désolée du retard, mais j’ai fait cette relecture avec mes élèves! Beaucoup d’émotion! Un très beau roman, encore!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s