Ileana·Isabelle Meyer·Romans jeunesse

Ileana, Tome V

Le calme est revenu à Edelynn. Stan a retrouvé son corps, lui et Ileana s’offrent des moments à deux dans le monde des fées. De leur côté, les jumeaux profitent de leur nouvelle vie. Si Benoît ne fait que manger et dormir, Claire étudie tout ce qui l’entoure. Mais Isdragarn et sa fille sont toujours en liberté. Ce qui devait arriver, arrive donc : Irissa, la soeur jumelle de Iolann est enlevée. Et quelle surprise d’apprendre que celui qui a agi à la solde d’Isdragarn est Alsander, leur ami à tous. C’est reparti ! Et alors qu’il faut retrouver les filles d’Aniel et leur mère, les enfants découvrent un elfe sur le point de « naître » dans l’ancien repère du Seigneur Noir. Qui est-il ? Va-t-il, peut-il être leur allié ? Puis, c’est au tour des elfes noirs de vouloir récupérer les cristaux. Il est urgent pour Ileana et ses amis de les cacher dans un endroit sûr. Ils doivent faire ce dont Imraëgg leur a parlé, les lui apporter dans le passé, 40 000 ans auparavant, pour que les pierres servent de guides aux habitants d’Eden au risque que toute vie sur Terre disparaisse à jamais.

Autant dire que leur mission, la dernière de l’ouvrage, est de taille ! Étonnement, colère et angoisse en sont la sève. C’est une autre existence que Claire, Ileana, Benoît, Aodren et Stan découvrent sur Eden. Les fées, plus ou moins éduquées qui ne sont en aucun cas conscientes de leur potentiel magique, sont les esclaves des elfes. Ces derniers n’ont aucunement l’envie de les emmener elles, les korrigans ou les licornes dans leur vaisseau sauveur. Heureusement, la présence des héros d’Isabelle Meyer et leurs actes devraient permettre de rétablir le présent (dans lequel ces créatures sont bien présentes). Ils vont même tenter de l’améliorer. Ce cinquième tome des péripéties d’Ileana est divisé en trois grandes parties qui mettent l’accent sur des personnages ou des lieux assez profondément, avec une réflexion agréable. Finalement, il y a peut-être comme trois longues histoires dans Les cristaux d’Eden. Il y avait, à la fin du Pays de la mort, encore beaucoup de choses à régler. L’auteur a trouvé la forme et le rythme pour atteindre un certain aboutissement. Il est alors possible de dire que ce roman, c’est trois fois plus d’aventures, de surprises et d’émotions. Trois fois plus de plaisir ! Il mène aux Chroniques d’Edelynn, un sixième livre contenant une cinquantaine de nouvelles pour en apprendre plus sur le passé des personnages ou sur ce qu’ils deviennent après ce magique mais pas moins éreintant voyage.

Présentation de l’éditeur :
Le bonheur semble revenu à Edelynn depuis le retour de Stan parmi ses proches. Mais le comportement de plus en plus mystérieux d’Alsander ternit leur joie. De plus, Isdragarn et sa fille Iolann se manifestent. Quant à Imraëgg, il se fait prophète de mauvais augure. Lorsqu’Ileana et ses amis découvrent ce qui se cache dans le sous-sol de l’abri de Naragd, tous les éléments sont réunis pour qu’un drame éclate.


Isabelle Meyer sur ce blog
Une interview d’Isabelle Meyer

Je termine ce que j'entreprends

9 réflexions au sujet de « Ileana, Tome V »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s