Les bosquets de Versailles, Tome 1

Merci aux
éditions Bayard!

Été 1687, une jeune femme est retrouvée morte dans les jardins de Versailles. Son corps a été mutilé pour lui voler les bijoux qu’elle portait. A côté d’elle, est retrouvé un couteau appartenant à la Marquise de Montespan. Pour éviter tout scandale, le roi préfère que ce soit une personne inconnue à la cour qui enquête. Son premier valet de chambre, Alexandre Bontemps, lui recommande les services de son propre fils, Louis Alexandre Bontemps. Celui-ci se fait appeler Mourlhame Kapell le temps de l’investigation pour laquelle il a l’aide d’Adélie de Lazenay, peintre, suivante et confidente de la défunte Apolline. Tous deux se font passer pour la police du roi de manière à faire la lumière sur cette terrible affaire qui met en plus en cause l’ancienne favorite déjà entachée par l’affaire des poisons.

Le crime de l’Encelade est le premier tome de la série Les bosquets de Versailles qu’Annie Pietri a pris grand soin de concocter. Fidèle par la qualité de son récit donc, mais aussi par son besoin de toujours proposer quelque chose de différent, l’auteur des Orangers de Versailles ou du Sourire de Marie-Adélaïde offre cette fois-ci un roman policier captivant très bien ficelé au temps du Roi Soleil. Mourlhame et Adélie forment un duo complice. Tous deux sont malins comme il faut pour obtenir des informations de la part de leurs suspects et ne se laissent pas duper. Leur relation fait également croire à une belle histoire d’amour pour la suite. Les entrevues avec le roi son délicieuses. Voilà une nouvelle façon de visiter son château et son univers. Cela se fait à travers le point de vue d’une plume toujours précise, élégante et subtile. Ce voyage dans le temps est une réjouissance aussi sombre qu’éclatante.

Les bosquets de Versailles 01
Présentation de l’éditeur :
Juillet 1687
. Au lendemain d’une fête au château de Versailles, on découvre un cadavre dans le bosquet d’Encelade. A côté du corps, gît un couteau de cuisine aux armes d’Athénaïs de Montespan, l’ancienne favorite de Louis XIV. Par peur du scandale, le roi refuse une enquête officielle dirigée par le chef de sa police. Il choisit de faire appel à son filleul : Louis Alexandre Bontemps. Au cours de l’enquête, il rencontre Adélie, une artiste peintre, aussi douée que ravissante. Entre Versailles et Paris, conjuguant leurs talents, tous deux vont traquer le meurtrier…

Les bosquets de Versailles 02 Les bosquets de Versailles 03

Bayard

Challenge Annie Pietri

Je termine ce que j'entreprends


5 réflexions sur “Les bosquets de Versailles, Tome 1

  1. C’est le premier billet que je lis sur ce roman (à vrai dire, je n’ai pas cherché à en lire !), et je suis ravie d’apprendre qu’il est aussi bon que les autres.
    J’aime beaucoup, beaucoup, beaucoup, Annie Pietri, j’ignorais qu’un challenge lui était consacré ! C’est une très belle idée.
    La BD des Orangers de Versailles me tente énormément aussi !

    Les romans historiques jeunesse sont souvent fameux, ceux d’Annie Jay et d’Anne-Marie Desplats-Duc, notamment.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s