Annie Pietri·Le coin des BD, Mangas...

Les orangers de Versailles, la BD

Marion, dont le père travaille dans les jardins du château de Versailles, a bientôt quatorze ans. Il faut lui trouver une place. Elle se retrouve alors rapidement au service de la Marquise de Montespan qu’elle doit veiller des nuits entières. Mais des nuits pendant lesquelles elle lui fabrique surtout de grands parfums, son talent. Malheureusement, Athénaïs ne lui rend pas la gloire qui lui est due. A cette époque, la favorite de Louis XIV fréquente l’empoisonneuse La Voisin. Un fait qui va lancer Marion dans une course contre la montre pour éviter le meurtre… du roi !

Cette histoire, c’est bien sur celle des Orangers de Versailles, le roman d’Annie Pietri qui compte deux suites : Parfum de meurtre et Pour le cœur du roi. Il est ici adapté en bande dessinée par l’auteur, Nicolas Digard et Christine Circosta. Et quel plaisir de redécouvrir cette intrigue en images. Son charme et ses rebondissements absorbent simplement encore plus. Pour les non-initiés, c’est aussi une excellent façon de faire connaissance avec l’univers de l’auteur de L’espionne du Roi Soleil ou de Carla aux mains d’or. Cette histoire au cœur des senteurs (pas toujours agréables, certes) et du quotidien de la cour est fabuleuse. Cette rencontre avec de si grandes figures de l’Histoire est maintenant doublement travaillée et raffinée. Doublement passionnante !

Les orangers de Versailles La BD
Présentation de l’éditeur :

Grâce à son père, qui travaille dans les jardins du château de Versailles, Marion entre au service de la Marquise de Montespan, favorite de Louis XIV. A onze ans, elle possède un don rare: un nez d’une incroyable sensibilité. Son rêve ? Devenir parfumeuse ! Pourtant, derrière les ors et les riches tentures de la Cour, se trament d’obscurs complots. Et, parfois, les choses ne sont pas ce qu’elles paraissent. Marion et ses amis vont l’apprendre à leurs dépens…

Les orangers de Versailles Parfum de meurtre Pour le coeur du roi Enigmes à Versailles

Challenge Annie Pietri

7 réflexions au sujet de « Les orangers de Versailles, la BD »

      1. J’ai fais attention aux dépenses et puis ce n’était pas une priorité vu que comme toi j’ai lu les romans…j’ai préféré découvrir le premier tome « Les bosquets de Versailles » que je ne regrette pas 😉

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s