Interview de Séverine Dalla

Séverine Dalla a accepté de
répondre à quelques questions !

DSC08322
Séverine Dalla à La 25ème Heure du Livre du Mans

Séverine Dalla, vous êtes auteur, illustratrice, éditrice, pouvez-vous vous présenter rapidement à nos lecteurs ?
Je suis née dans le Nord et installée en Seine-Maritime depuis 1996, où j’ai tout d’abord travaillé comme ingénieur chimiste dans l’industrie des peintures aéronautiques et militaires – ce qui n’a rien à voir avec l’édition jeunesse, convenons-en. En 2006, j’ai changé radicalement de voie et après quelques publications (chez Arthur et Cie) en tant qu’illustratrice puis auteur à partir de 2009, j’ai créé fin 2012 ma propre petite maison, Vert Pomme, avec une ligne éditoriale proche de celle d’Arthur et Cie justement, car je me sens à 100% concernée par le développement durable (mon passé dans l’industrie chimique, sans doute… et la vie à la campagne avec mes deux enfants !).

Demoiselles coccinelles Un jardinier pas ordinaire Alerte à la ruche

Avez-vous constamment des projets en cours ?
Oui, et ma triple casquette d’illustratrice, d’auteur et d’éditrice m’y oblige – même si bien sûr, j’adore cela et que c’est passionnant. Pour Vert Pomme, j’essaie de tenir une cadence de 3 publications minimum par an, donc même si ce n’est pas moi qui écris ou illustre les histoires, j’ai toujours un projet à gérer (je m’occupe de la chaîne complète, de toute façon). Lorsque je contribue à une publication, eh bien les illustrations me prennent 2 à 3 mois… Par ailleurs, il m’arrive de prendre part à des travaux en binôme pour les proposer à d’autres éditeurs ou simplement pour des actions bénévoles, et j’ai aussi en ce moment des choses en cours et déjà approuvées (d’ailleurs, je ne suis pas en avance…). Ne me demandez pas combien de semaines de vacances je prends par an !

Vert Pomme La grande nuit

Entre Les Pages adore les livres Vert Pomme. Comment est née cette maison d’édition aux idées si formidables ?
Un grand merci, avant tout, pour cet avis qui me touche beaucoup. J’ai créé Vert Pomme à un moment particulier : j’étais complètement bloquée chez moi du fait d’un accident de sport… j’ai donc profité de plusieurs mois d’immobilité pour réfléchir posément à ce que je souhaitais le plus faire, et sous quelle forme. J’ai connu pendant quelques années les difficultés liées à la soumission de manuscrits ou de books et j’ai vu beaucoup d’auteurs avec cent fois plus de talent que moi subir les mêmes choses… donc pourquoi ne pas me publier et publier d’autres personnes dont j’aime le travail ? La sensibilisation au respect de notre environnement par le biais de jolies histoires était déjà présente depuis mes premiers projets d’auteur, et la transition vers la « petite BD », qui est la spécificité de Vert Pomme, s’est faite naturellement car c’est un genre qui m’attire depuis toujours. Je voyais que la plupart des BD ne s’adressaient pas aux tout jeunes lecteurs… donc j’ai mis cela au centre de mon projet.

En tant que mère et auteur, vous sentiez-vous « obligée » d’écrire le roman Un si be@u #profil plutôt qu’un autre ?
C’est le premier roman que j’ai osé écrire et soumettre à des éditeurs, sous une forme un peu différente à l’époque du premier jet. J’y ai mis beaucoup d’éléments personnels, non seulement dans les liens ados-adultes ou entre jeunes, mais aussi dans leur relation aux réseaux existants. Mes enfants ont maintenant 11 et 14 ans et j’essaie d’être vigilante… Il me semble primordial d’avoir un dialogue constant avec les jeunes… mais aussi d’en instaurer un avec les parents qui ne se rendent pas forcément compte de tout ce qui peut se passer ! Ce livre était en moi depuis que mon aîné a demandé l’autorisation d’accéder à Facebook, la trame m’est venue immédiatement car je voyais aussi ce que ses amies (filles) publiaient et cela me faisait peur, je l’avoue.

Un si beau profil

Allez-vous écrire d’autres romans ?
J’en ai un pour lequel je viens d’avoir un accord de principe par le même éditeur… pour de plus jeunes lecteurs, mais toujours avec une intrigue forte et un peu de pédagogie dedans (on ne se refait pas !). Je vous en parlerai bientôt. Et sinon, un projet de roman à quatre mains est en cours avec une amie auteur. C’est une belle aventure aussi ! Plutôt pour jeunes ados, celui-ci.

Faisons des plans pour l’avenir ! Y a-t-il une histoire que vous aimeriez illustrer ? Peu importe laquelle.
Si j’en avais le temps et le talent, j’aimerais illustrer (et éventuellement contribuer à l’écriture des scenarii) des BD de deux genres différents, mais toujours pour la jeunesse : des adaptations de romans policiers, ou… des œuvres originales sur des sujets liés au sport (mais pas de foot ni d’équitation… j’ai une nette préférence pour l’athlétisme !). Pas de titres précis, vous voyez, plutôt des thèmes qui me plaisent.

Cours, petit hérisson Mauvaise herbe

Rêvons un peu ! Quel roman auriez-vous aimé avoir écrit ?
J’ai une grande faiblesse pour La nuit des temps, de Barjavel, même si beaucoup d’autres romans m’ont touchée.

Merci pour avoir répondu à ces quelques questions ! Je ne vous souhaite que bonheur et prospérité pour cette vie très active que vous menez !
Merci à vous… sincèrement.

Paul-Emile têtard solitaire

Le site des éditions Vert Pomme
Séverine Dalla est sur Facebook
Les éditions Vert Pomme sur Entre Les Pages


6 réflexions sur “Interview de Séverine Dalla

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s