Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket, Tome 3

Merci aux
éditions Nathan!

Ne devriez-vous pas être en classe ? Voilà comment est formulée la troisième des Fausses bonnes questions de Lemony Snicket. Cette interrogation que personne n’aime entendre à 13 ans, âge qu’a Snicket lors de son aventure à Salencres-sur-mer. Comme il aime l’expliquer, il est dans un programme spécial. En effet, le garçon est toujours censé être l’apprenti de S. Theodora Markson. Sauf que celle-ci fait toujours très mal son travail et qu’elle ne cesse d’avoir pour lui des mots méchants, blessants. Donc, comme depuis Mais qui cela peut-il bien être à cette heure ?, Snicket prend en mains la suite de l’affaire qui les amène ici.

En effet, Hangfire et ses complices de la société d’Infernophilie courent toujours ! Mais où le criminel a-t-il maintenant ses quartiers ? Pourquoi ces aquariums retrouvés dans les décombres d’une maison qu’il a incendiée ? Et quel bâtiment est le prochain sur sa liste ? Il paraît que les enfants sont en danger. La bibliothèque aussi ! Pour contrer les plans machiavéliques qui tentent de tuer définitivement la ville, Lemony Snicket opte pour la technique du scénario fragmenté dans laquelle il donne une mission à chacun de ses amis sans que personne ne sache ce que font les autres et dans quel but.

Alors, l’auteur des Désastreuses aventures de orphelins Baudelaire a-t-il avancé dans son enquête ? Il semblerait que oui. Mais si Quand l’avez-vous vue pour la dernière fois ? avait gagné en clarté, cette avant dernière partie de l’investigation perd de nouveau son lecteur dans de nouvelles interrogations alors que des précédentes attendent toujours des réponses. Lui aussi se pose un tas de fausses bonnes questions comme « Comment cela va-t-il bien pouvoir se terminer ? » ou « Comment le narrateur va-t-il pouvoir tout comprendre et tout expliquer en un seul livre ? ». Est-ce un problème au final ? Non. Clairement, non. Il faut aimer se laisser emporter, n’être maître de rien, certes, mais les péripéties sont nombreuses et les personnages attachants. L’humour est toujours présent. Tout comme ce charme inédit et ensorcelant qui plane de toute façon sur cette histoire depuis le début. Allié au soin que les éditions Nathan ont pris pour la présenter, il réserve sûrement de bonnes surprises à ce stade. Dans tous les cas, la confiance est là…

Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket 03A

Présentation de l’éditeur :
Lemony Snicket
est-il détective ou détecteur de fumée ? Le voilà qui enquête sur des cas d’incendies criminels, mais il se retrouve vite enveloppé dans le mystère sans cesse plus épais qui hante les rues de Salencres-sur-Mer. Qui donc allume ces feux ? Quels secrets dissimule le Département d’Éducation ? Pourquoi les élèves de la ville sont-ils en danger ? Est-ce là un nouveau complot du terrible Hangfire ? Comment osez-vous poser cette question ? Est-ce là le genre d’éducation que vous avez reçue ? N’est-ce pas plutôt vous qui devriez être en classe ?

Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket 01 Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket 02

Je termine ce que j'entreprends 2015

Lectures d’Avril 2015

Editions Nathan


2 réflexions sur “Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket, Tome 3

  1. J’espère que l’on saura enfin que signifie le S de S. Theodora Markson ^^ Et, ta chronique est vraiment top, j’aurai été bien incapable de faire un aussi bon résumé de ce livre 😉 Il s’y passe tellement de choses que j’ai parfois du mal à tout suivre… Je pense qu’une fois le dernier tome sorti, je les relirai tous à la suite.

    Aimé par 1 personne

    1. Le « S » ne veut-il pas dire « Snicket » ? Merci, c’est gentil pour la chronique. Mais il ne vaut mieux pas qu’on me demande de quoi parlent ces livres « dans la vraie vie », j’aurais du mal à vendre le truc en improvisant, je crois ! Concernant la lecture de la série entière, c’est exactement ce que je me suis dit. Et j’ai hâte!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s