Darwin, La bataille de l’évolution

Charles Darwin a écrit le célèbre ouvrage De l’origine des espèces. Naturaliste anglais, la science et les hommes lui doivent la théorie de l’évolution et celle de la sélection naturelle et donc la remise en question de la création du monde et de tout ce qui le peuple par Dieu en six jours. Mais son livre, publié en 1859 est le fruit de longues années de travail et tout a commencé en Décembre 1831, à bord du Beagle

Charles, alors âgé de 22 ans, a enfin terminé les études religieuses que son père l’avait obligé à faire. Il part pour cinq ans d’exploration. Darwin, la bataille de l’évolution, suit cette période de découvertes, de réflexion, de surprises, ces moments parfois difficile mais absolument bouillonnant. Il s’agit du plus long des six chapitres de ce livre qui ramène ensuite les lecteurs à Shrewsbury, qui se focalise sur le mariage de Darwin avec sa cousine Emma Wedgwood, sur sa « nouvelle vie », sur ses travaux et sur sa maladie jusqu’à sa mort en Avril 1882. C’est Jean-Luc Vézinet qui est aux manettes de cette biographie accessible à tous dans la collection Histoire et société des éditions Oskar et son texte, très clair, est donc très entraînant. Il est suivi d’une annexe documentaire pour aller déjà plus loin.

Charles Darwin, La bataille de l'évolution

Présentation de l’éditeur :
Le 27 décembre 1831, le Beagle quitte les côtes anglaises pour un voyage d’exploration autour du monde. À son bord, un jeune homme de 22 ans, Charles Darwin. Ce fils de bonne famille vient d’achever les études religieuses imposées par son père. Mais, rêvant de contrées lointaines et passionné de géologie, de zoologie et de botanique, Darwin a saisi l’opportunité d’embarquer sur ce voilier comme naturaliste. Il ne sait pas encore que les cinq années d’aventures qui l’attendent vont changer son destin et révolutionner les sciences de la vie.

Vous aimerez aussi :

Darwin Ainsi va la vie

Oskar éditeur


6 réflexions sur “Darwin, La bataille de l’évolution

  1. Je vais aussi le lire très prochainement. La couverture est superbe et j’adore cette collection ! Les éditions Oskar publient vraiment plein de petits trésors. Je file voir l’album dont tu parles qui semble superbe.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s