Ne crains pas la Faucheuse

Le lieutenant Gregory Davis vient de s’installer à Pacific View avec ses deux enfants. Sa femme est décédée depuis quelques années et tous les trois viennent d’hériter du manoir et de la fortune de l’oncle de celle-ci. Seule condition pour en profiter : que Davis continue à travailler… Qu’à cela ne tienne, il intègre un nouveau poste avec la ferme intention d’offrir une nouvelle vie à Raphaël et Penny. Mais à peine est-il arrivé qu’un corps est retrouvé atrocement mutilé dans la baignoire d’un appartement. Davis fait alors équipe avec Veronica Bloom, une délicieuse jeune femme, évitant ou ignorant ce que certains pensent de lui et de sa situation. Faye Sheridan, une journaliste au San Francisco Chronicle et amie de Veronica, se penche elle aussi sur cette enquête pesante et dangereuse car il y a bien un nom dans cette affaire qui lui rappelle quelque chose…

Tendue, périlleuse et également captivante par ses rebondissements et ses intrications. Car Ne crains pas la Faucheuse n’est que le premier livre d’une série. Il faut donc que l’auteur puisse lancer et résoudre son intrigue parfaite tout en l’agrémentant, la pimentant de questions, de mystères pour les récits futurs. A ce stade, ils s’annoncent déjà riches. Dès ce roman, les nouveaux personnages d’Alexis Aubenque après la trilogie River Falls et la trilogie Nuits noires à Seattle, sont secrets, attachants, surprenants et les invités, les « guest stars », ravissent. Ce polar « à l’américaine » qui fait référence à tant de choses comme l’auteur des Disparues de la Louisiane sait les écrire et comme son lecteur aime qu’il les écrive, est juste entraînant et délicieux.

Ne crains pas la faucheuse

Présentation de l’éditeur :
Le corps d’un jeune homme est découvert dans sa salle de bains, atrocement mutilé. Sur le miroir, une signature énigmatique : Ne crains pas la faucheuse. Tout juste débarqué dans le commissariat de Pacific View, le lieutenant Gregory Davis n’a pas le temps d’apprécier les joies de la Californie, il faut trouver l’assassin. Secondé par le sergent Veronica Bloom, ils traquent le moindre indice. Mais l’affaire prend une toute autre envergure lorsque les soupçons s’orientent vers un des notables de la cité balnéaire. Journaliste au San Francisco Chronicle, Faye Sheridan s’intéresse de près à ce meurtre. D’autant que le nom de Gregory Davis lui rappelle une affaire troublante à laquelle il avait été mêlé…

Du même auteur :
Série River Falls
07 Jours à River Falls Un automne à River Falls Un Noël à River Falls

Série Nuits Noires à Seattle
Charitée bien ordonnée Pour le bien des enfants Né pour être sauvage
Chronique Charité bien ordonnée

Stone island Le secret de Stone Island

Les disparues de la Louisiane Canyon Creek

Je termine ce que j'entreprends 2015


4 réflexions sur “Ne crains pas la Faucheuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s