Juste avant l’Oubli

Franck est infirmier, déteste son prénom et cherche sa place dans le monde. Il est en couple avec Émilie depuis huit ans. Celle-ci est passionnée par l’auteur de polars Galwin Donnell sur qui elle écrit actuellement une thèse. Un travail qui l’a menée vers Mirhalay, une île des Hébrides sur laquelle l’écrivain a vécu avant de disparaître mystérieusement et où se tiennent des Journées d’études sur son travail. Émilie attend donc que Franck la rejoigne là-bas. Franck qui part avec l’intention de lui demander de passer le restant de ses jours avec lui. Évidemment, rien ne va se passer comme prévu en ces lieux brumeux alors occupés par des universitaires ainsi que par Galwin Donnell, qui se trouve depuis longtemps en travers de la relation entre Franck et Émilie, à la présence indéniable et pesante.

Car sur Mirhalay, là où on s’enchaîne les présentations, les analyses et les suppositions, se dessoude aussi l’histoire du couple mis en scène par Alice Zeniter au cœur d’un ouvrage à propos des polars et des détectives (un métapolar) qui devient lui-même un roman noir avec ses propres personnages et énigmes. À Galwin Donnell, l’auteur de Sombre dimanche a inventé une vie, une carrière, une œuvre entière. Assez pour le mettre aux côtés de Sir Arthur Conan Doyle, Raymond Chandler ou William S. Burroughs et de leurs héros, pour le comparer à ces maîtres. Quel exercice littéraire passionnant cela doit être et comme le lecteur s’en délecte ! Surtout parce qu’il y a dans Juste avant l’Oubli une maîtrise totale des désirs et des enjeux. Quelle narration non seulement parfaite mais qui plus est exaltante, exemplaire, menée par une plume des plus affûtées.

Juste avant l'oubli

Présentation de l’éditeur :
Il règne à Mirhalay une atmosphère étrange. C’est sur cette île perdue des Hébrides que Galwin Donnell, maître incontesté du polar, a vécu ses dernières années avant de disparaître brutalement ? il se serait jeté du haut des falaises. Depuis, l’île n’a d’autre habitant qu’un gardien taciturne ni d’autres visiteurs que la poignée de spécialistes qui viennent tous les trois ans commenter, sur les « lieux du crime », l’œuvre de l’écrivain mythique. Cet été-là, Émilie, qui commence une thèse sur Donnell, est chargée d’organiser les Journées d’études consacrées à l’auteur. Elle attend que Franck, son compagnon, la rejoigne. Et Franck, de son côté, espère que ce voyage lui donnera l’occasion de convaincre Émilie de passer le restant de ses jours avec lui. Mais sur l’île coupée du monde rien ne se passe comme prévu. Galwin Donnell, tout mort qu’il est, conserve son pouvoir de séduction et vient dangereusement s’immiscer dans l’intimité du couple. Alice Zeniter mène, avec une grande virtuosité, cette enquête sur la fin d’un amour et donne à Juste avant L’Oubli des allures de roman noir.


6 réflexions sur “Juste avant l’Oubli

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s