Amélie Nothomb·Romans français

Le crime du comte Neville

Le Comte Neville est ruiné ! Lui et sa famille doivent quitter le Pluvier, ce château familial. Avant de vendre, Henri décide d’organiser une garden party dans laquelle il mettra tout le talent que la société bourgeoise lui connaît. Tout sera parfait ! Seulement voilà, quand une voyante lui annonce qu’il tuera un invité lors de cette réception, Neville prend très au sérieux cette prédiction et se demande bien à qui il va pouvoir faire rendre l’âme sans que cela engendre de conséquences sur le regard que le monde auquel il appartient porte sur lui. Tuer quelqu’un est une chose mais être ignoré par ses pairs en est une autre. Alors qu’elle voit son père angoissé à n’en plus dormir, Sérieuse, la cadette de la tribu Neville récemment retrouvée dans la forêt en pleine nuit, a alors ce qu’elle pense être la meilleure idée possible…

« Le destin agit même si tu ne le ressens pas. »

S’il y a une chose dont l’être humain peut être certain, c’est de toujours être surpris, dérouté, amusé, intrigué par les sujets traités par Amélie Nothomb en littérature. Ici, place à cette éternelle question : faut-il connaître l’avenir ? Que faire également de la moindre prophétie, du moindre horoscope qui influence n’importe quel esprit ? Place à la réaction que peut avoir l’homme quand quelques mots lui donnent l’impression d’avoir un contrôle sur le destin. Et place au mal être d’une jeune fille jadis pleine d’entrain qui va apporter au texte, déjà conte drôle et cinglant, un charme tragique. L’auteur de Métaphysique des tubes et de tant de romans saisissants se lance ici dans une réflexion aussi loufoque que réelle sur la vie, sur l’envie de vivre quoique le futur réserve. Elle a utilisé tous ses ingrédients préférés pour lui donner vie et l’offre même à un large public, fait pouvant faire partie des atouts de ce vingt-quatrième cru.

Le crime du comte Neville

Présentation de l’éditeur :
« Ce qui est monstrueux n’est pas nécessairement indigne. »

Une forme de vie Le sabotage amoureux poche couv 01 Tuer le père Barbe bleue La nostalgie heureuse Pétronille

Publicités

11 réflexions au sujet de « Le crime du comte Neville »

Répondre à Léa Touch Book Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s