L’anneau de Claddagh, Tome 1 : Seamrog

Merci aux
éditions Gulf Stream!

Keira vit dans l’Irlande du XIXème siècle. A Ballinrobe, sa mère est cuisinière et elle femme de chambre de la vicomtesse. La jeune femme n’est pas censée fréquenter Arthur Carmichael, le promis de Clémentine, et encore moins en tomber amoureuse. Et pourtant. Malheureusement, Keira et Arthur sont séparés avant de pouvoir partir ensemble pour l’Amérique et de laisser derrière eux un pays dévasté par la famine. Car Seamrog, le premier tome de L’anneau de Claddagh, n’est pas que la mise en place d’une belle histoire d’amour originellement impossible. C’est aussi une plongée dans l’enfer vécu par une grande partie de la population irlandaise que la disette et l’émigration avaient alors grandement fait diminuer. Cela, en parallèle du confort honteux dont bénéficiaient toujours certains.

Béatrice Nicodème a trouvé les bons mots pour décrire ce terrible contexte qui révolte le lecteur au plus haut point et le fait espérer intensément à une existence différente pour Keira. Cette héroïne très touchante qui se bat intérieurement avec sa condition, ses rêves, le mystère sur l’identité de son père, la souffrance de ses amis, sa passion impossible, les caprices de sa maîtresse et les complots qui se créent dans la maison des Winterbottom. Son aventure se couronne d’une touche de fantastique grâce à l’anneau de Claddagh, un bijou traditionnel qui donne son titre à la trilogie et que Keira a hérité de sa grand-mère. Sa chaleur ainsi que la voix de cette femme qu’elle aurait tant aimé connaître la guident dans sa quête d’une vie meilleure. Il y a donc seulement à dire que l’auteur de Vous ne tuerez pas le printemps frappe fort avec ce roman historique complet. Cet ouvrage sublime et captivant par la qualité de la plume, des péripéties et du rythme auquel celles-ci se déroulent. Cette merveille à lire absolument pour tout ce qu’elle déclenche en le cœur qui la dévore! Et dire qu’il ne s’agit là que de la première partie…

L'anneau de Claddagh, Tome 1

Présentation de l’éditeur :
Irlande
, comté de Galway, 1846. Keira est la fille d’une cuisinière irlandaise, Arthur le fils d’un grand propriétaire anglais. Ils ne devraient pas se rencontrer, et encore moins s’aimer. Mais le destin les réunit, pour très vite les séparer : Keira apprend brutalement qu’Arthur est parti pour New York. Dans un pays ravagé par la famine, Keira peut s’estimer heureuse d’être employée dans une maison où on ne manque de rien. Cependant, le départ d’Arthur est suivi d’autres drames qui bouleversent son existence. Et si une vie meilleure l’attendait, elle aussi, de l’autre côté de l’Atlantique ?

Béatrice Nicodème sur ce blog

Je termine ce que j'entreprends 2015

Gulf Stream

Lectures d’Octobre 2015


6 réflexions sur “L’anneau de Claddagh, Tome 1 : Seamrog

  1. Je l’aime tellement, ce roman. Une vraie merveille ! Vivement la suite ! Est-ce qu’un marque-page sur ce livre te plairait ? J’en ai trouvé à la librairie. Je t’en envoie un avec plaisir si tu ne l’as pas déjà. 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s