Partenariats Oskar·Romans jeunesse

Même les profs ont une famille !

Dans la famille Bonneau, il y a Jean, Catherine et leurs enfants Audrey et Grégoire. Tous les quatre forment une famille on ne peut plus ordinaire avec une fille célibataire qui passe les week-ends avec eux, un adolescent qui n’aime pas l’école, une mère tentée par le bio, un père qui décompresse avec d’intenses courses à pied et un poulet dominical. La particularité des Bonneau est qu’ils sont tous profs ! De maths pour monsieur, de SVT pour madame, de français pour mademoiselle. Seul Grégoire se demande s’il a vraiment un point commun génétique avec ces personnes qui, de toute leur vie, ne sont et ne seront sortis de la scolarité.

« Croire en quelque chose et ne pas le vivre est malhonnête. »

Même les profs ont une famille! est donc une sorte d’envers du décor qui propose aux lecteurs de passer une année scolaire du côté de ceux qui préparent les cours, corrigent les copies et se désespèrent que les élèves ne s’intéressent pas à ce qui les passionne eux. Qui propose de voir comment les enseignants gèrent leur soif de transmission, leurs déceptions, leur recherche de solutions pour intéresser leurs élèves et leur vie personnelle. Mais qui laisse aussi la place aux élèves en question qui sont assis toute la journée, qui n’ont pas de papier dans les toilettes, qui traversent des couloirs parfois délabrés, qui n’ont pas le temps de penser à autre chose qu’à l’école, auxquels on dit qu’il faut s’intéresser, apprendre, s’enrichir intellectuellement mais aussi que le monde est en crise et que le futur est d’un noir abyssal…

« Au fond, peut-être que rêver maintient en vie. »

Même les profs ont une famille

Gwladys Constant rappele que l’enseignement, c’est comme la bonne entente dans une famille, c’est de l’écoute, de l’analyse, de l’entraide, des compromis, beaucoup de patience et, surtout, de la bonne humeur et du positivisme. Un (gros) travail d’équipe, quoi ! L’auteure de La crocheuse d’enfants soulève des problèmes qui reviennent souvent lorsqu’il est question d’évoquer le système scolaire et l’apprentissage. Des textes étudiés en cours jusqu’aux journées un peu trop lourdes en passant par les nouvelles technologies qui détruisent petit à petit ne seraient-ce que les capacités de mémorisation. Elle rappelle aussi à quel point un intérêt particulier pour un domaine habite tout un chacun au quotidien et rend évident ce désir d’initier à son tour. Ponctué de références littéraires et aussi cinématographiques, ce roman (autobiographique ?) accessible, plein d’humour, de faits réels et d’espoir ne peut pas ne pas donner envie d’écouter son professeur au prochain cours ou ne pas motiver pour se tenir devant son prochain groupe avec tout l’entrain nécessaire.

Même les profs ont une famille
Présentation de l’éditeur :

Au jeu des sept familles, dans la famille « Profs », il y a les Bonneau. Donnez-moi le père, prof de maths. Donnez-moi la mère, prof de SVT. Donnez-moi la fille, prof de français. Reste Grégoire, le fils, l’intrus, qui entre en 2nde et se demande si, dans son cas, la cigogne ne s’est pas trompée d’adresse !

Du même auteur :

La crocheuse d'enfants

Vous aimerez aussi :

Les larmes de la maîtresse

A vos nombres 2014

Oskar éditeur

Publicités

9 réflexions au sujet de « Même les profs ont une famille ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s