Le fils de l’ombre et de l’oiseau

1916, La Puerta, au Chili. Élie et Élias attendent que Butch Cassidy se réveille pour le tuer. Le célèbre braqueur de banques est en effet responsable de la mort de leur père. Ils attendent cependant que le jour se lève pour assouvir leur vengeance et profitent de la nuit pour expliquer comment ils se sont retrouvés là, sous l’arbre où est né leur père il y a de cela des années, prêts à commettre un crime. Leur histoire commence des décennies auparavant, en 1801, avec Poki, leur grand-mère. Cette dernière a vécu une vie dans laquelle « rien ne s’est jamais passé normalement. Dès le premier jour ».

Et c’est parti pour un formidable voyage à travers l’Amérique du Sud. Avec la femme-oiseau qui ne quitte jamais son tricorne, auprès d’Alma-la-douce dans le pays que Poki appelle la mort, auprès de Cosmo et de son âne, de Pawel et de sa famille, à la recherche de la fille aux neuf doigts, de l’amour et de la forêt perdue. A cheval, en ballon à gaz, en Bolivie, dans les rapides, dans une mine, au cœur d’une affaire de meurtre ou sur les traces de Robert Leroy Parker avant qu’il ne devienne un gangster. Les étapes et les surprises sont nombreuses. Les événements sont forgés à partir de l’Histoire, de poésie et de rêve. Le fils de l’ombre et de l’oiseau est une quête unique qui se réalise dans des paysages magnifiques. Comme dans Les trois vies d’Antoine Anacharchis, la réalité et l’incroyable se côtoient. Leur union forme une tornade d’émerveillement et d’émotion. L’étrangeté et la symbolique des contes fascinants se marient à l’énergie des récits d’aventure. Alex Cousseau est un conteur exceptionnel qui divertit, enseigne, rend curieux et enchante dans la même explosion de bonheur de lecture.

Le fils de l'ombre et de l'oiseau

« C’est une erreur de suivre les rêves des autres. »

« La vie est un cheval […] Peu importe qu’on ait le vertige, parfois il devient urgent de l’enfourcher. »

Présentation de l’éditeur :
Alors qu’ils s’apprêtent à tuer le célèbre bandit Butch Cassidy, deux frères racontent, au cours d’une nuit, l’histoire de leurs ancêtres. Leur récit nous entraîne dans toute l’Amérique latine au cours du XIXe siècle, à la rencontre d’aventuriers, d’inventeurs et de révolutionnaires, dans un mélange d’histoires vraies, de légendes et de rêves. Dans le fil de son précédent roman, Les trois vies d’Antoine Anarcharsis, Alex Cousseau nous donne à nouveau un grand roman d’aventures plein de magie et de poésie.

Du même auteur :
Les trois vies d'Antoine Anacharsis


3 réflexions sur “Le fils de l’ombre et de l’oiseau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s