Les garçons ne tricotent pas (en public)

Merci aux
éditions Nathan !

Ben a 16 ans et il vit une année un peu particulière. En effet, après avoir volé de l’alcool dans un magasin et renversé une dame dans la rue, il a un « parcours » de probation à suivre. Il doit tenir un journal, donner de son temps à la personne qu’il a heurtée lors de sa fuite et s’impliquer dans une activité hebdomadaire. Concernant le journal, Ben a en déjà un dans lequel il écrit très régulièrement. C’est d’ailleurs à travers celui-ci que le lecteur a accès à son histoire. Sa relation avec Mme Frensham débute sur un lancé de réveil et, quant aux cours qui lui sont proposés, entre la peste et le choléra, le jeune homme choisit de se lancer dans le tricot. Cette décision implique de cacher cette activité à presque tout le monde, surtout à son père. Au moment où Ben a pris cette décision, il ne s’attendait pas à apprécier ce loisir. Et ce à quoi il ne s’attendait vraiment pas, c’était d’être vraiment doué pour cet art qu’est le tricot. Au point de penser à vendre ses créations sur le net et de participer à des concours.

Il n’est pas difficile à deviner, rien qu’avec son titre, que Les garçons ne tricotent pas (en public) est un roman sur les stéréotypes, les différences, l’acceptation de soi, la tolérance, les préjugés, les codes qui fourmillent dans la société et autres concepts semblables. Cependant, il est très agréable de découvrir à quel point il est bien fait et fonctionne à merveille. Les entrées de Ben sont les chapitres de cet ouvrage. Elles ne sont pas trop longues, parfois très courtes. T.S Easton offre déjà, avec cela, un rythme parfait à cette aventure sous le signe des pelotes, des mailles et des patrons. Ensuite, il fait de Ben un personnage sincère, vraiment drôle et évidemment touchant. Autour de lui, et pour pimenter son quotidien, gravitent d’autres protagonistes bien campés. A commencer par les membres excentriques de sa famille bordélique. Son père est mécanicien, gentil mais extrêmement aveugle et/ou borné. Sa mère est prestidigitatrice et souvent absente. Quand ils sont ensemble sous le même toit, il ne cessent de s’échanger des blagues grivoises. Sa sœur est, d’après Ben, complètement folle. Il faut dire qu’une jour, elle s’est repeint les dents aux couleurs de l’arc-en-ciel et a été capable de manger un crapaud. Quant à ses amis, ils semblent ne savoir que chercher des ennuis. Il faut ajouter à cette troupe une professeur d’anglais des plus séduisantes et ses problèmes de cœur, une jeune fille qui paraît inaccessible, une femme âgée à la cabane de jardin remplie de vieux papiers à trier, les collègues des séances de tricot et une adversaire redoutable prête à tout lors des championnats pour obtenir à peu près toutes les nuances de la fresque surprenante, pétillante, positive, amusante, maline et so British qu’est cet ouvrage. A vos pulls en jacquard et couvre-théières ! Et que ça saute !

Boys don't knit 01 Les garçons ne tricotent pas en public Print

Présentation de l’éditeur :
Après avoir volé de l’alcool dans un supermarché, Ben, 16 ans, doit suivre un « parcours de réinsertion pour jeunes délinquants » et, dans ce cadre, s’inscrire à un cours de tricot. Autant dire que ça ne l’enchante pas. Mais Ben accepte de jouer le jeu, tant que Megan (la fille dont il est amoureux), son père, ses copains … bref, tant que PERSONNE n’est au courant. Le hic, c’est qu’il se découvre une passion dévorante pour le tricot. Et bientôt, il ne pense plus qu’à ça : point mousse, douceur et couleur des laines, patrons compliqués. Au point de cacher des aiguilles sous son lit, de participer à des concours, de vendre ses créations sur Internet et de transformer sa vie en grosse pelote de mensonges impossible à démêler !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s