Roald Dahl·Romans jeunesse

The BFG

Sophie s’est fait enlever par un géant ! Quand celui-ci a vu qu’elle le regardait, il a attrapé les coins de la couverture avec laquelle elle se protégeait et l’a transportée jusque dans son pays entre sauts extraordinaires et vitesse folle. Parce qu’à l’orphelinat, alors que tous les autres enfants dormaient, Sophie n’a pas résisté à regarder de l’autre côté du rideau à la « witching hour », l’heure du crime. L’heure qui lui a fait prendre conscience de l’existence d’êtres différents d’elle en voyant la plus grande personne qu’elle n’ait jamais vue qui s’arrêtait devant chaque maison de la rue. Très mystérieuse, elle était vêtue d’une longue cape noire, possédait une étrange trompette et une valise.

The BFG Ill02 The BFG Ill03

C’était « the BFG », « the Big Friendly Giant » qui, ne voulant pas devenir une bête de foire, l’a kidnappée pour que l’enfant ne raconte pas ce qu’elle a vu. Une fois dans l’antre du géant, une fois que Sophie sait pourquoi elle a été emmenée ici, elle découvre les « snozzcumbers », la nourriture infâme du BFG, mais aussi les jarres dans lesquelles le géant garde précieusement les rêves qu’il envoie aux dormeurs. C’est donc à cela que sert sa mystérieuse trompette ! Sophie fait également la rencontre des neuf autres géants qui habitent la contrée. Non seulement persécutent-ils son nouvel ami, mais ils dévorent aussi des enfants pour leurs repas et font des victimes à travers le monde entier. Un plan germe alors dans l’esprit de la petite fille pour se débarrasser d’eux… Et autant dire qu’elle décide d’employer les grands moyens.

The BFG a d’abord été une nouvelle avant de devenir un roman paru en 1982 et dédié à la fille de l’auteur décédée très jeune. C’est une histoire incroyable, magique, très drôle (les jeux de mots sont grandioses!), pleine d’amour et de lumière. Car fantastique dans tous les sens du terme, le roman de Roald Dahl est incroyablement proche de la réalité et met clairement en avant la cruauté dont les humains sont capables. Mais comme celui qui a écrit Matilda, The Witches et tant d’autres ouvrages pour petits et grands croit en l’homme, il offre ici, avec ce géant touchant et cette petite fille plus que décidée, la plus extraordinaire des leçons de tolérance et d’acceptation de l’autre. Peu importe que ceux rencontrés au long d’une vie soient différents physiquement, aient d’autres habitudes, une autre éducation, un autre langage, des capacités et des envies différentes. Le respect, l’écoute, l’entraide, le partage doivent être les moteurs de ceux qui se partagent la surface de la Terre. Et le carburant Dahl est le meilleur pour une assimilation grisante. Ici, d’une cave retirée du monde à la salle de bal du Palais de Buckingham.

The BFG  'The BFG', written by Roald Dahl, with illustrations from Quentin Blake. Bookcover. Copyright: Puffin Books. The BFG 01

Présentation de l’éditeur :
On a dark, silvery moonlit night, Sophie is snatched from her bed by a giant. Luckily it is the Big Friendly Giant, the BFG, who only eats snozzcumbers and glugs frobscottle. But there are other giants in Giant Country: fifty foot brutes who gallop far and wide every night to find human beans to eat. Sophie decides she must stop them once and for all. And the BFG is going to help her!

Du même auteur :

The Witches Les minuscules

Challenge Roald Dahl

8 réflexions au sujet de « The BFG »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s