Le Jeudi, c’est… Jeu « livresque » !

Inspiré par d’autres jeux autour des livres, cette édition du Jeudi, c’est… Jeu « livresque »! prend sa source chez Virginie du blog BoOk’Inn Sofa qui propose chaque semaine une question, un sujet en lien avec les livres et le blogueur. Entre Les Pages la suit !

BannièreJL

Des livres que vous aimeriez relire ?

A chaque fois que je contemple ma bibliothèque (c’est à dire tous les jours), je me dis « oh, j’aimerais relire ce livre ». Ou « oh, il faut que je relise celui-là ». J’ai déjà parlé du fait que je relisais des livres. Aujourd’hui, je vous présente une sélection de titres que je relirai dès que j’en aurai l’occasion, dès que l’envie me prendra, dès que les livres m’appelleront d’eux-mêmes et que je n’aurai alors pas le choix.

Le Grimoire au Rubis Coeur d'encre Chroniques de l'université invisible

Le Grimoire au Rubis, Cycle 1, L’intégrale (et sûrement les deux autres cycles !)
Présentation de l’éditeur :
Berthoul et Blanche sont les gardiens du Grimoire aux Rubis, ce livre magique qui permet de faire basculer les lois de l’univers. Leur devoir est de venir à bout des esprits malfaisants qui veulent faire du Grimoire l’outil de leurs funestes desseins.

Cœur d’encre (et donc la trilogie entière !)
Présentation de l’éditeur :
Meggie, douze ans, vit seule avec son père, Mo. Comme lui, elle a une passion pour les livres. Mais pourquoi Mo ne lit-il plus d’histoires à voix haute ? Ses livres auraient-ils un secret ? Leurs mots auraient-ils un pouvoir ? Un soir, un étrange personnage frappe à la porte. Alors commence pour Meggie et Mo une extraordinaire aventure, encore plus folle que celles que racontent les livres. Et leur vie va changer pour toujours…

Chroniques de l’université invisible
Présentation de l’éditeur :
Imaginez. La tête des gens est pour vous comme une chambre dans laquelle vous vous promenez naturellement, au milieu de pensées secrètes et d’ogres aux dents de cisaille. Vous vous appelez Mélusine. Vous écoutez dans les têtes. La malchance vous poursuit depuis votre naissance. Tout bascule sans cesse dans la poisse. D’ailleurs, vous venez d’être enlevée par un vampire. Votre prénom est Framboise. Vous savez déplacer les objets. Vous n’avez pas de famille, plus de mémoire et pour terrain de jeu une gare où vous dérobez les portefeuilles. On vous appelle Décembre mais en fait votre vrai prénom est Tristan. Vous êtes télépathe. Arrêtez d’imaginer. L’Université invisible vient de vous kidnapper. Cette organisation secrète s’intéresse à vos dons uniques, magiques, terribles. Pour les perfectionner, elle vous embarque sur une île mystérieuse. Désormais, votre présent et votre avenir sont ici. Car, bientôt, dans le monde d’En Bas, plus personne ne se souviendra de vous.

The Pillars of the Earth Mrs Dalloway The Hours

The Pillars of the Earth
Présentation de l’éditeur :
Dans l’Angleterre du XIIe siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent pour s’assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l’amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. La haine règne, mais l’amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.

Mrs Dalloway
Présentation de l’éditeur :
Tôt le matin, tard le soir, Clarissa Dalloway se surprend à écouter le clocher de Big Ben. Entre les deux carillons, une journée de printemps, une promenade en ville, le flux des états d’âme et le long monologue d’une conscience. Clarissa tente de « sauver cette partie de la vie, la seule précieuse, ce centre, ce ravissement, que les hommes laissent échapper, cette joie prodigieuse qui pourrait être nôtre ». Et pourtant résonne déjà dans ce livre, le plus transparent peut-être de l’œuvre de Virginia Woolf, comme la fêlure de l’angoisse ou le vertige du suicide.

The Hours
Présentation de l’éditeur :
Il s’agit d’un jeu de miroir entre trois personnages et trois époques : le fil directeur est ‘Mrs Dalloway‘, le roman phare de Virginia Woolf, et ses vingt-quatre heures dans la vie d’une femme. On suit donc les trajectoires de ces trois femmes en parallèle sous une plume toute woolfienne : sont contées les désillusions, espérances, petits plaisirs et vrais malheurs des protagonistes, comme si chacune d’entre elle était l’autre, plongée dans un temps différent. Leurs destins convergeront d’ailleurs dans une apothéose littéraire où l’on retrouve les trois figures de la création : l’écrivain, le lecteur et le personnage.

Ma prochaine relecture :

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

Le cercle littéraires des amateurs d’épluchures de patates
Présentation de l’éditeur :
Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates…) délices bien évidemment strictement prohibés par l’occupant. Jamais à court d’imagination, le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d’humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d’autres habitants de Guernesey, découvrant l’histoire de l’île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l’impact de l’Occupation allemande sur leurs vies… Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l’invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu’elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

Et vous, avez-vous envie de relire certains livres ?

Le jeudi c'est jeu livresque


4 réflexions sur “Le Jeudi, c’est… Jeu « livresque » !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s