Romans français

Virginia et Vita

En 1927, Virginia Woolf et son mari vivent à Monk’s House au cœur de la campagne anglaise. La romancière vient de publier La promenade au phare. Pas très loin de chez eux, Vita Sackville-West et son époux passent du temps dans la propriété appartenant au père de la célèbre écrivaine. Vita n’est pas que célèbre. Elle est belle, élégante et a un mode de vie qui fascine Virginia avec laquelle elle entretient une liaison amoureuse. Cette relation est mère de grandes frustrations dont l’auteur de Mrs Dalloway, victime de sa folie et de son mal être, décide de se libérer en se lançant dans une nouvelle création : Orlando : A biography, qui raconte l’histoire d’une homme-femme qui devient auteure à succès et qui est parsemé de petits bouts de la vie de Vita.

Virginia et Vita est une version retravaillée d’un ouvrage paru en 1990 et intitulé Une année amoureuse de Virginia Woolf. Dans cet ouvrage, Christine Orban joue avec Virginia Woolf qui travaille quotidiennement à garder ses tourments à l’intérieur pour que seul son génie littéraire puisse exister. Entre faits et imagination, le sujet est intéressant, l’écriture est délicate et fait passer un joli moment de lecture aux côtés de deux grandes dames. Pas plus, mais c’est déjà bien.

Virginia et Vita GF Virginia et Vita

Présentation de l’éditeur :
En 1927, Virginia Woolf et son mari éditeur Léonard vivent à Monk’s House dans la campagne du Sussex. Elle vient de publier La promenade au phare et vit une passion tourmentée avec Vita Sackville-West, aristocrate et romancière elle aussi, qui se partage entre l’immense château paternel de Knole et Long Barn, la demeure de son époux Harold. La fascination que ressent Virginia pour Vita, l’opposition entre son milieu bohème et la vieille aristocratie anglaise l’amènent à prendre pour sujet de son nouveau roman l’excentrique Vita qui n’a pour règle que le plaisir de l’instant. Ainsi naît Orlando, homme et femme à la fois, de l’amour et de la frustration, de la jalousie et de la complicité de deux femmes exceptionnelles. Virginia va métamorphoser sa relation amoureuse en création littéraire.

A lire :

Le jardin blanc

Publicités

7 réflexions au sujet de « Virginia et Vita »

      1. Ravie de passer sur ton blog que je découvre avec plaisir ^^ Je ne m’attendais un rien non plus, mais j’ai été habituée à des lecture plus riches en action. Je ne suis pas fadasse de lectures contemporaines, elles ont tendance à m’ennuyer plus qu’autre chose. De ce côté, j’ai du mal à trouver chaussure à mon pied.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s