C'est lundi, je dépoussière...·Romans jeunesse

C’est lundi, je dépoussière… Chroniques de l’Université Invisible

C'est Lundi, je dépoussière..

Chaque lundi, Entre Les Pages vous propose un ancien article dont le texte et la mise en page ont été rafraîchis. De belles redécouvertes au programme ! Aujourd’hui, place à…

Chroniques de l’Université Invisible de Maëlle Fierpied

Mélusine, Framboise et Tristan sont tous les trois arrachés à leur vie quotidienne pour être emmenés sur l’île où se tient l’Université Invisible. Cet institut est fait pour les gens comme eux : des penseurs (les télépathes) et les voleurs (les télékinésistes). Une fois qu’ils sont partis, il est impossible de faire marche arrière, leurs parents ne savent même plus qu’ils ont existé. Petit à petit et grâce à des personnages mystérieux comme Dante, Mous ou Vincent, les vraies intentions de cette mystérieuse école vont être dévoilées. Il va falloir les contrer, sauver des amis, s’échapper.

Découpé en quatre parties fluides et pleines de rebondissements, Chroniques de l’université invisible mène une enquête travaillée et captivante. L’ambiance oscille entre ses décors futuristes et ceux d’un vieux roman fantastique. Le vampire y renaît joliment, fait partie de ces personnages charismatiques, touchants et très drôles qui possèdent le roman. Habités par un passé plus ou moins terrible, plus où moins présent, les héros de Maëlle Fierpied sont unis. Leur union a du caractère, de la poudre en son cœur pour mettre fin à un terrible complot.

Chroniques de l'université invisible

Présentation de l’éditeur :
Imaginez. La tête des gens est pour vous comme une chambre dans laquelle vous vous promenez naturellement, au milieu de pensées secrètes et d’ogres aux dents de cisaille. Vous vous appelez Mélusine. Vous écoutez dans les têtes. La malchance vous poursuit depuis votre naissance. Tout bascule sans cesse dans la poisse. D’ailleurs, vous venez d’être enlevée par un vampire. Votre prénom est Framboise. Vous savez déplacer les objets. Vous n’avez pas de famille, plus de mémoire et pour terrain de jeu une gare où vous dérobez les portefeuilles. On vous appelle Décembre mais en fait votre vrai prénom est Tristan. Vous êtes télépathe. Arrêtez d’imaginer. L’Université Invisible vient de vous kidnapper. Cette organisation secrète s’intéresse à vos dons uniques, magiques, terribles. Pour les perfectionner, elle vous embarque sur une île mystérieuse. Désormais, votre présent et votre avenir sont ici. Car, bientôt, dans le monde d’En Bas, plus personne ne se souviendra de vous.

Du même auteur :

Bazmaru et la fille du vent Galymède Le prodigieux destin de Peter

Featherduster

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s