Romans jeunesse

Lumière, le voyage de Svetlana

25ème Heure du Livre 2016

Svetlana a été adoptée, elle l’a toujours su. Aujourd’hui, elle a 15 ans, vit dans un Paris qui vient de voir disparaître Louis XV et dans lequel il est possible de rendre visite à Diderot. Sa mère française est décédée il y a peu de temps, son père est à la fois obsédé par la construction d’un télescope et plongé dans une sérieuse dépression et c’est elle qui se débrouille pour subvenir à leurs besoins. Une des solutions est de vendre les tableaux de Jeanne, qui avait même peint pour l’impératrice Catherine II il y a des années de cela. Dans l’un deux, Svetlana trouve un message qui lui fait comprendre qu’elle doit immédiatement se rendre en Russie pour retrouver ses vrais parents. Elle sait donc tout de suite quoi mettre en œuvre avec l’argent récolté par la vente des œuvres. C’est ainsi que commence un voyage périlleux vers des terres enneigées et, surtout, une quête aux mille surprises. Car Svetlana, qui est bien loin de tout connaître de ses propres origines, est sur le point d’entrer dans un monde plutôt éloigné de celui des Lumières qu’elle maîtrise parfaitement.

Pour l’aider à pénétrer dans cet univers magique, la jeune femme est accompagné d’Aliocha, un garçon qui se fie aux signes présents dans la nature et qui va apprendre à combiner ses croyances à la réflexion et à la philosophie que Svetlana lui apprend à avoir. Elle, n’est pas non plus en reste de ce que le jeune homme a à lui enseigner indirectement. Tous les deux vont surmonter bien des épreuves, aussi étranges, surprenantes et périlleuses soient-elles. Ils vont évidemment faire partie d’un petit triangle amoureux. Toujours auprès d’eux pour les protéger, Syna, un hérisson, ou un insecte, cela dépend, qui peut lire dans les pensées de Svetlana. Que de quoi tisser ici un roman plein d’aventure, d’enchantements et de tendresse, un roman à plusieurs facettes. Lumière, le voyage de Svetlana est en effet un roman historique, fantastique et philosophique à l’équilibre bien gardé.

Les événements contés s’enchaînent rapidement, l’histoire évolue donc assez vite. Les chapitres sont courts, ce qui permet une lecture passionnée, et ils ne contiennent pas que la narration à la première personne mais également des lettres et des extraits d’un journal personnel. Pour parfaire le charme de cet ouvrage, il y a, à la fin, un dossier évoquant les textes des Lumières, les voyages qui se faisaient en Russie au XVIIIème siècle, les personnages historiques rencontrés tout au long du voyage de Svetlana, des cartes, des caractéristiques de la société russe mais aussi des mots de l’auteur concernant la conception du livre. Et bien sûr, il y a la magnifique couverture de Sébastien Pelon et les illustrations qu’il a dissimulées entre les pages. Carole Trébor offre à ses lecteurs un pèlerinage froid et venteux, oui, mais qu’il est bon, chaud et doux de s’y glisser. C’est quand ils en ressortent que l’air semble glacial. Les éditions Rageot, de leur côté, en ont fait un magnifique objet livre pour que l’expédition soit définitivement inoubliable. Le tout forme une recette littéraire radieuse.

lumiere

Présentation de l’éditeur :
Hantée par la dernière volonté de sa mère adoptive, Svetlana quitte le Paris des Lumières pour rejoindre la Russie des tsars. Au cours de ce voyage, elle rencontre des êtres mystérieux, Varlaam et Mira, et se découvre d’étonnants pouvoirs…Pour accepter sa véritable identité, Svetlana doit affronter sa part d’ombre. Et qui, de Boris l’officier d’élite, ou d’Aliocha, le paysan rebelle, l’aidera à se révéler à elle-même ?

Publicités

6 réflexions au sujet de « Lumière, le voyage de Svetlana »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s