C'est lundi, je dépoussière...·Romans étrangers·Thématique Sherlock Holmes

C’est lundi, je dépoussière… Étude en rouge

C'est Lundi, je dépoussière..

Chaque lundi, Entre Les Pages vous propose un ancien article dont le texte et la mise en page ont été rafraîchis. De belles redécouvertes au programme ! Aujourd’hui, place à…

Étude en rouge de Sir Arthur Conan Doyle

Étude en rouge est la première enquête de Sherlock Holmes, le premier des quatre romans le mettant en scène (le reste du canon holmésien est composé de 56 nouvelles). Watson y fait la connaissance de ce personnage original doté d’une force de déduction inégalée qu’il présente également au lecteur. L’enquête qui ouvre la porte des aventures très distinguées du détective privé et de son acolyte commence par la découverte d’un corps dans une maison vide. Sherlock affirme alors que la victime a été tuée par un homme qui a des ongles longs et qui mesure environ un mètre quatre vingt. Il sait également quel type de chaussures porte le meurtrier et par quel moyen il est arrivé là.

Cette affaire est divisée en deux parties. Elle commence par l’analyse des faits et mène ensuite Sherlock dans le désert du Nevada. Chez les mormons. Au cœur d’une histoire de vengeance. Le lecteur suit agréablement le film des événements que Mr Holmes reconstruit dans sa tête en attendant patiemment le coupable qu’il se fait livrer à domicile. L’aventure est belle et terrible, la vendetta est à l’échelle du décor dans lequel elle a germé. Une investigation introductive culte et passionnante.

Etude en rouge a-study-in-scarlet-01 a-study-in-scarlet-03 a-study-in-scarlet

Présentation de l’éditeur :
Un homme est trouvé mort dans une maison inhabitée, au cœur d’un des plus sinistres quartiers de Londres. Autour de lui, des traces de sang, bien que le cadavre n’ait aucune blessure. De quoi laisser perplexes Lestrade et Gregson, les limiers de Scotland Yard. Parue en 1887, cette Etude en rouge est la première des enquêtes de Sherlock Holmes. Nous y faisons la connaissance de l’extraordinaire détective à travers les yeux du bon Dr Watson. Nous y apprenons le  » raisonnement analytique  » et l’art de faire parler les indices. Ce classique du roman policier est aussi un roman d’aventures qui nous conduit dans le Nevada des Mormons et de la ruée vers l’or, où s’enracine le mystère…

Featherduster

Publicités

2 réflexions au sujet de « C’est lundi, je dépoussière… Étude en rouge »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s