Romans jeunesse

Et mes yeux se sont fermés

Maëlle est une lycéenne comme les autres. Elle est douée en français, a des difficultés en maths et excelle au handball. Elle a un petit ami, écoute de la musique et partage régulièrement des pizzas avec sa mère et sa sœur. Certes, la relation avec son père est compliquée et la fragilise. Mais de là à se radicaliser… Et pourtant… Quand elle commence son récit, Maëlle, qui se fait désormais appeler Ayat, a 16 ans. Elle est revenue de Syrie et a été mariée deux fois. Ses deux époux sont morts et son premier enfant va bientôt naître.

La mère de Maëlle, sa sœur, son professeur de français, Hugo, Amina, Aïcha, Souad, tous prennent la parole les uns après les autres pour parler de leur relation avec la jeune fille. Pour dire à quel point ils n’ont pas vu, pas compris. Pour chercher des explications. Chaque chapitre de Et mes yeux se sont fermés est réservé à une voix, à un point de vue. Ainsi qu’aux interrogations, aux regrets et aux révélations. Sans pathos, sans froideur non plus, avec des douleurs dans le cœur et l’âme mais avec une envie certaine de ne pas dire ni se dire que le pire est la seule issue, Patrick Bard met ici en avant le processus de radicalisation qui entre dans les maisons par une simple connexion aux réseaux sociaux. En résultent les comportements, les actes les plus incroyables. Aux éditions Syros, une lecture forte et nécessaire.

Présentation de l’éditeur :
Tout le monde change durant l’adolescence. Maëlle n’est pas différente des autres filles de seize ans. Cette année-là, elle passe de plus en plus de temps sur Facebook, abandonne le sport, modifie sa façon de s’habiller, quitte son petit ami… Sans hésitation ni compromis, elle prend un virage à 180 degrés. S’il y a une chose qui ne change pas chez Maëlle, c’est son caractère déterminé. C’est pour sauver le monde que, victime d’un rapt mental, elle rejoint les combattants de Daesh. Maëlle devient Ayat. L’histoire d’une adolescente française revenue de Syrie.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Et mes yeux se sont fermés »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s