Autres partenariats·Nouvelles·Partenariats

Le cycle de Barcil – Orglin la Primitive (Nouvelle)

Les parents d’Orglin ont été tués devant ses yeux. Tous deux appartenaient aux deux clans qui n’ont cessé de se faire la guerre depuis la naissance de leur monde. Ils avaient choisi de vivre en autarcie pour se protéger puis protéger leur progéniture du mal que les hommes ne cessent de se faire. Malheureusement, une prophétie au cœur de laquelle se trouve Orglin les rattrape. D’après Yencil, le Dieu de la Guerre, elle seule peut mettre fin aux éternels conflits entre les royaumes jumeaux de Tigyl et Derhil. Le cour des choses peut-il vraiment changer ? De quelle manière le destin va-t-il s’accomplir ?

Orglin la Primitive est une nouvelle du Cycle de Barcil. En quelques pages seulement, Jean-Marc Dopffer réussit à créer un monde, son atmosphère et ses habitants étroitement surveillés par les dieux. Barcil paraît aussi fort que fragile. Aussi gigantesque que minuscule. C’est un peu de tous les hommes dont parle l’auteur ici. Ces hommes qui aiment s’entretuer, détruire le monde qui leur a été offert, se tendre la main quand il n’y a plus le choix. Ils semblent régulièrement sauvés, ou toujours en sursis, mais jusqu’à quand ? L’entreprise de Fantasy de l’auteur de 1944, carnet de vie est, en plus d’être un divertissement fort bien écrit, un hommage à la vie, à la nature, au respect, à liberté, à l’amour. Il ne s’agit là que du point de départ d’une toile qui peut s’étendre encore et encore, c’est plutôt une bonne nouvelle !

Présentation de l’éditeur :
De tous temps, les royaumes s’érigent puis s’écroulent sous l’œil des Dieux et de la Mère, créatrice de toutes choses sur Barcil. Tissées afin de garantir l’harmonie du monde, les ficelles du destin de chaque mortel glissent dans ses mains. Ainsi l’Équilibre est perpétué, cohésion précaire entre les morts et les vivants, entre les puissances du monde et du cosmos. Retirée aux confins des royaumes jumeaux de Tigyl et de Derhil, la petite Orglin vit à l’écart de la civilisation. La demi-elfe ne connaît que sa forêt originelle… et l’amour que lui porte ses parents, égalé seulement par l’azur sans fond de la voûte céleste. Cependant les plans échafaudés par Yencil, le Dieu de la Guerre à l’ambition sans borne, n’oublient pas cette créature. Il l’a compris : dans ses veines coule la science du combat, héritée du passé sanglant de ses parents. Alors les rouages du monde entrent en action ; la guerre fratricide ébranlant les couronnes royales déversera ses atrocités dans ce havre oublié. Les Danseuses du Ciel sont envoyées sur Barcil avec pour mission d’accomplir ses desseins. Parviendront-elles à édifier Orglin comme l’une des leurs ? Orglin se montrera-t-elle digne du destin que Yencil lui a réservé ?

Entretien avec Jean-Marc Dopffer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s