C'est lundi, je dépoussière...·Romans jeunesse

C’est lundi, je dépoussière… Servais des Collines, Un aventurier de la Renaissance

C'est Lundi, je dépoussière..

Chaque lundi, Entre Les Pages vous propose un ancien article dont le texte et la mise en page ont été rafraîchis. De belles redécouvertes au programme ! Aujourd’hui, place à…

Servais des Collines, Un aventurier de la Renaissance d’Anne Percin

Au temps de la Renaissance, de François Ier, des premiers livres mais aussi de celui des hérétiques, Servais travaille à l’imprimerie avec son père. Mais ce dernier décide de l’envoyer à Paris pour qu’il étudie. Le quotidien du jeune garçon change alors complètement, surtout ses conditions de vie. Loin de ses parents, de ses sœurs et des dents noires, ces si beaux caractères d’imprimerie, Servais rêve en secret de devenir cartographe. Ses pensées se dirigent aussi vers Jeanne, une jolie rousse pour qui le bûcher n’est peut-être pas très loin.

Servais partage donc avec le lecteur son récit initiatique qui lui fait traverser la peur, la faim, lui fait rencontrer l’amour et l’amitié, et qui le mène ainsi, un peu brutalement mais de manière très romantique, vers son grand destin. L’époque à laquelle se déroule son histoire est exaltante, provocante, inattendue. Anne Percin a façonné là un beau chevalier pour la raconter avec tendresse, courage et ardeur. Servais des Collines, Un aventurier à la Renaissance est un texte très entraînant. Le poète Clément Marot, l’explorateur Jacques Cartier, le roi ou encore le mathématicien Orance Finé, à qui la France doit sa première carte imprimée, s’y croisent.

Présentation de l’éditeur :
Au temps de François Ier, le jeune Servais, fils d’imprimeurs lyonnais, est un adolescent réservé qui rêve de voyages lointains. Il s’imagine naviguant vers l’horizon, explorant de vastes terres inconnues. Mais son père a pour lui d’autres ambitions : voulant l’éduquer suivant les principes humanistes, il l’envoie à Paris pour étudier. Son premier grand voyage n’est pas celui qu’il espérait, et pourtant, c’est celui qui va changer sa vie.

Featherduster

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s