C'est lundi, je dépoussière...·Romans jeunesse

C’est lundi, je dépoussière… Fedeylins (3 tomes)

C'est Lundi, je dépoussière..

Chaque lundi, Entre Les Pages vous propose un ancien article dont le texte et la mise en page ont été rafraîchis. De belles redécouvertes au programme ! Aujourd’hui, place à…

Les trois premiers tomes de Fedeylins, de Nadia Coste

Tome 1 – Les rives du monde
Cahyl, nouveau né sur un nénuphar, est un membre des Fedeylins, une communauté de petits êtres vivant près d’une mare. De ce peuple, il va devoir en apprendre les règles, les coutumes et l’histoire. Chez les Fedeylins, chacun a une marque derrière l ‘oreille, une empreinte du destin qui lui est réservé et qui va devoir être accompli avec rigueur et fierté. Mais que fait-on, que ressent-on lorsque, comme Cahyl, aucune marque n’est présente ? Quel va bien pouvoir être son rôle parmi les siens ? Que vont dire les pères ? Et si en plus tous savaient que Cahyl est devenu ami avec un gorderive, une créature ennemie… Singulier en tout, parce que sa mère n’avait pondu qu’une bulle et que c’était la sienne, parce qu’il n’a pas de marque et aussi parce qu’un don particulier l’empêche de mener une existence paisible, Cahyl a pourtant grâce à tout cela le droit de choisir son existence. Mais est-ce vraiment une liberté ?

Enfant sensible, confronté à bien trop d’émotions et surtout poussé par sa différence, Cahyl oscille entre devoir et de quoi pimenter son quotidien. Il dessine ses jours en suivant au mieux les devoirs des Fedeylins mais aussi en allant plus loin que les autres, en dépassant certaines limites. Touchant, il épouse les traits d’un meilleur ami, d’un frère mais aussi d’un amoureux transi. Il est une vibrante note de swing dans un monde rythmé par ses traditions, rites et cérémonies. C’est avec beaucoup de poésie, de sincérité et d’honnêteté qu’il confie son histoire aux lecteurs. Un fluide d’aventure grisante et bienfaisante y coule et termine de figurer l’imagination raffinée, dense et entraînante de Nadia Coste. L’auteure invente ici un monde beau, frais et intrigant. Travail et doigté font déjà de cette saga une délicieuse et enivrante plongée dans le monde des Fedeylins, une formidable excursion qui apaise et réchauffe de ses mille couleurs.

Tome 2 – Aux bords du mal
Cahyl et Glark ont quitté leur foyer. Ensemble, en quête de liberté, en quête de leur destin, ils doivent affronter les terribles dangers de la forêt. Mais leurs plans changent quand ils apprennent qu’un complot se trame contre les Gorderives et que les Fedeylins sont eux aussi en danger. Ils s’allient alors à Sperare, un anophèle qui a fait beaucoup pour eux, pour sauver leur peuple.

Deuxième roman de la saga Fedeylins, Aux bords du mal est un condensé d’aventures et d’émotions fortes qui met ses personnages à rude épreuve. Alors qu’ils se prouvent leur amitié et leur confiance, Cahyl et Glark savent qu’ils ne pourront pas vivre ensemble pour toujours. Et Cahyl, lui, développe un nouveau pouvoir difficile à maîtriser. La présence de leur nouvel ami est une force pour eux mais aussi pour le récit qui se voit doté d’une nouvelle voix très brave, parfois drôle et surtout mystérieuse. Le texte est toujours fluide, ponctué de citations, de prophéties ou d’autres textes extraits du monde Fedeylin. Il continue son chemin, qui s’est beaucoup assombri, avec une grande et prenante intensité.

Tome 3 – Sous la surface
Cahyl est revenu chez lui. Sa mère n’est toujours pas réapparue et il n’a plus son empathie. Les combats avec les gorderives sont terminés et le jeune fedeylin est aussi accueilli en héros mais son destin est-il vraiment accompli ? Un des pères fondateurs, pour lequel il s’inquiète d’ailleurs, va lui demander son aide. Cahyl va de nouveau aller de découverte en découverte et se consacrer entièrement à la réalisation de sa mission. Il est bien sur soutenu par ses amis Glark et Sperare, même s’ils sont moins présents à ce moment de l’intrigue.

En effet, l’action de ce troisième ouvrage consacré au monde des fedeylins se concentre sur le retour du héros et sur les recherches qu’il doit effectuer pour les pères fondateurs. Elles occupent, avec les pensées et les doutes de Cahyl, les pages savoureuses de ce voyage unique et à nouveau surprenant, un voyage qui mène « sous la surface » physiquement et psychiquement, une quête qui reprend de plus belle pour la paix d’une grande âme. La saga de Nadia Coste est donc toujours aussi captivante et il faut noter qu’un grand atout de cette partie du récit réside dans les «tablettes» consultées par Cahyl et qui peuvent être considérées comme l’équivalent des livres pour le lecteur. Détenteurs du savoir, ils plongent ce dernier dans un univers d’archives, d’investigation, de secrets et de découvertes étonnantes aussi. Cahyl, doux et fidèle compagnon, est toujours plus beau, toujours plus fort, il connaît à nouveau le danger et l’incertitude mais pour que l’excitation n’en soit que plus délicieuse !

Les rives du monde
Présentation de l’éditeur :
Comme tous les fedeylins, petits êtres ailés vivant au bord d’une mare qui constitue leur monde, Cahyl éclot sur un nénuphar. Comme tous les fedeylins, il doit braver la noyade et de dangereux poissons avant d’atteindre le rivage. Comme tous les survivants de cette première épreuve, Cahyl se présente devant les Pères Fondateurs, avide de connaître la caste choisie pour lui et l’avenir tout tracé qui l ‘attend. Mais Cahyl est différent : il lui manque la marque qui le lierait à son destin. Son existence même fait trembler les bases de sa société et cela, tout le monde n’est pas prêt à l’accepter.

Aux bords du mal
Présentation de l’éditeur :
Cahyl
le fedeylins et Glark le gorderive décident de fuir ensemble leurs sociétés respectives. Ils tournent le dos au Monde, s’enfoncent dans la forêt avec l’espoir de donner un sens à leur vie. Mais la liberté a un prix : les ennemis sont légion, les dangers nombreux, les drames quotidiens. Leur errance s’annonce périlleuse et, lorsqu’ils découvrent l’existence d’un complot risquant de briser l’équilibre fragile qui règne entre leurs deux peuples, leur incertitude grandit. Fuir sans se retourner ? Revenir en arrière ? Peut-être est-il déjà trop tard…

Sous la surface
Présentation de l’éditeur :
Malgré sa réhabilitation au village fedeylin, Cahyl ne trouve pas sa place. Épaulé par Sperare, l’étrange anophèle avec qui Cahyl s´entend de mieux en mieux, le jeune fedeylin apprend à vivre sans son empathie, mais des questions le rongent : Pourquoi les Pères ont-il déclaré son destin accompli ? Pourquoi sa mère a-t-elle disparu ? Décidé à obtenir des réponses, Cahyl doit maintenant se confronter aux Pères Fondateurs pour démêler les mensonges de la vérité. Il va devoir fouiller le passé de son peuple, se mettre en danger au fond de la mare, retrouver le pouvoir de son empathie et accepter une fois de plus de tout remettre en question.

Du même auteur :

 

Featherduster

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s