Romans jeunesse

Comme frère et sœur

Le père de Cléo et la mère de Marin sont tombés amoureux. La femme de Paul est décédée et Inès est divorcée. Quand ils décident d’emménager ensemble et de former une nouvelle famille, leurs cinq enfants sont embarqués à bord du navire. Les deux aînés ne savent pas comment s’y prendre pour s’entendre. Jusqu’au jour où Cléo demande à Marin de lui servir d’alibi pour pouvoir se rendre à une audition. L’adolescente rêve en effet d’interpréter Antigone sur scène. Entre eux, c’est alors le début d’une relation toute particulière. Ils partagent leur passion pour l’art (Marin dessine et peint), leurs amis et se confient sur leur passé. Cléo et son demi-frère tombent doucement amoureux alors que selon les convenances il ne le faudrait pas. Les voilà eux-mêmes au cœur d’une tragédie qui ne doit pas bouleverser l’équilibre familial.

La famille recomposée, l’acceptation d’une nouvelle vie, voilà le point de départ de Comme frère et sœur. Le sujet est actuel, les personnages se chamaillent, le brevet approche pour les uns, d’autres préfèrent l’école buissonnière. Mais il y a très vite bien plus dans le récit de Clémence Guinot qui a offert à ses héros de vraies blessures et des compagnons bien construits. La petite sœur Pénélope se fait particulièrement remarquer. À 10 ans, elle voit, comprend beaucoup de choses et sait atteindre les autres. Nayla, Thibault et Simon, eux, sont des confidents francs qui viennent agrandir encore plus la famille. Ce que tous traversent ici leur fait comprendre que l’existence sera toujours semée d’embûches et qu’il faut pour cela saisir toutes les occasions possibles d’être heureux, de réaliser ses rêves. Quitte à déplaire, mentir ou braver l’interdit. Le message n’est pas novateur mais il est amené avec délicatesse. Marin et Cléo prêtent tour à tour leur voix à la narration pour mieux toucher le lecteur lors de cette très jolie lecture.

Présentation de l’éditeur :
Cléo
et Marin ont l’un et l’autre traversé des tempêtes, quand le père de Cléo tombe amoureux de la mère de Marin. Lorsque le couple décide de s’installer sous le même toit, leurs cinq enfants se retrouvent embarqués dans l’aventure. Mais vivre dans une famille recomposée n’est pas toujours évident. Les premiers temps sont électriques entre les deux aînés de quinze et seize ans, qui n’ont absolument pas envie de ces changements. Cléo passe tout son temps avec ses deux amis de toujours, Nayla et Thibault. Elle a surtout un rêve : jouer Antigone dans la pièce du collège. Quant à Marin, il peint et dessine en secret. Pour réussir à passer l’audition, Cléo doit se résoudre à demander de l’aide à Marin, alors qu’ils sont comme deux étrangers sous le même toit. C’est ainsi que tout commence. Peu à peu, ces deux cœurs fragiles apprennent à se connaître, à partager leurs passions, leurs amis, à découvrir leur nouvelle « fraternité ». Un peu comme dans la tragédie grecque, quand le destin s’en mêle !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Comme frère et sœur »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s